Comment gérer la période des vacances en étant freelance ?

Vous êtes sous l’eau. Pas l’eau turquoise d’une plage paradisiaque mais bien sous un océan d’e-mails, de rendez-vous, de livrables à rendre ASAP… Les vacances ne semblent donc pas vraiment à l’ordre du jour. Pourtant, elles sont indispensables pour éviter le burn-out !

Nous avons posé quelques questions à ce sujet à Pauline et Sophie, deux freelances inscrites sur Malt,  pour savoir comment elles abordent cette période.

Continuer la lecture de « Comment gérer la période des vacances en étant freelance ? »

Richard Branson a raison : le temps c’est de l’argent

Richard Branson vient d’annoncer que les employés de Virgin auraient dorénavant droit à un nombre de jours de vacances illimité. Soit Richard est fou, soit il a enfin compris ce que d’autres dirigeants tardent à admettre : une entreprise réalise plus de chiffre d’affaires quand elle laisse ses employés organiser librement leur temps.

Échanger du temps contre de l’argent

Depuis la première révolution industrielle, on croit dur comme fer que la seule façon de faire de l’argent, c’est de l’échanger contre du temps de travail. Le marché était clair : donne-moi huit heures de travail et je te donnerai de l’argent en retour. Mais aujourd’hui, on constate, aussi contre-intuitif cela soit-il, que si on laisse les employés libres d’organiser leur temps comme ils le souhaitent, ils rapportent plus d’argent à l’entreprise.

Les vacances illimitées, pourquoi ça marche ?

Pourquoi abandonner un système de congés qui existe depuis plus d’un siècle ? Parce que c’était une mauvaise idée à l’époque et c’en est une encore pire aujourd’hui ! Plus personne ne se reconnaît dans un système fondé sur le temps de travail. Les entreprises d’aujourd’hui réclament du résultat, pas des employés qui pointent.

C’est un fait : quand les employés contrôlent eux-mêmes leur temps, ils rapportent plus d’argent. La société W. L. Gore Inc, une des premières à rejeter le système industriel traditionnel, pèse aujourd’hui 3 milliards de dollars et 10 000 employés. La société a adopté le système des vacances illimitées depuis les années 1960 et continue de croître tous les ans de manière exponentielle.

De plus en plus d’entreprises adoptent la politique des vacances illimitées, parmi elles, Evernote et Netflix, qui ont compris que l’entreprise à tout à gagner à laisser chacun contrôler sa vie comme il l’entend.

Des augmentations de salaires pour pousser à prendre plus de vacances

Tout le monde préfère travailler dans une  entreprise « humaine » qui favorise ses employés. Le seul problème des vacances illimitées, c’est que les employés… n’osent pas les prendre. Ils ont besoin d’être poussés par leur manager pour effectivement partir en vacances. C’est pourquoi certaines entreprises américaines distribuent des « primes vacances », pouvant aller jusqu’à 7500$ par an, et qui ne peuvent être utilisées que pour partir en vacances, avec demande de justificatifs !

Bien entendu, cette extrême flexibilité attire les critiques des septiques, mais la réalité est aussi simple que ça : redonnez à vos employés le contrôle de leur temps et ils voudront construire une belle entreprise, non pas pour vous, mais avec vous.

Aujourd’hui, donner du temps, c’est donner de l’argent.

Lire l’article en VO sur inc.com

Crédit photo : Kim Seng 

Merci pour votre e-mail, mais je suis parti(e) à la plage…

Quand on est freelance, comme tout le monde, on part en vacances. C’est complètement légitime, évidemment, mais pour éviter d’être tenté de regarder ses e-mails toutes les trente-cinq secondes, ou de décevoir vos clients en ne leur répondant pas assez vite, pensez à installer un mail automatique d’absence. Et si vous manquez d’inspiration, voici un exemple :

Bonjour !
Merci pour votre message. Je suis en vacances jusqu’au 1er septembre avec un accès limité à mes emails. 
Pendant mon absence, je consulterai mes emails une fois par jour/par semaine/pas du tout et vous répondrai à ce moment-là. 
En cas d’urgence, vous pouvez toujours me joindre au XX-XX-XX-XX-XX. 
En attendant de vous retrouver à la rentrée, je vous souhaite un bel été !
Bien à vous, 

Vous partez la conscience tranquille et vos clients ne seront pas surpris de votre absence de réponse. Pensez aussi à prévenir quelques semaines à l’avance vos clients les plus fidèles de vos futures absences.

Et hop ! Bonnes vacances !

Les freelances et les vacances : résultats du sondage Malt.

Bonjour à tous !

Rappelez-vous il y a quelques jours, nous vous envoyions un email avec l’objet : “Qu’est-ce que tu fais pour les vacances ?”. Voici enfin les résultats de notre sondage sur les freelances Malt et les vacances.

Plus de la moitié d’entre vous prendront des vacances, pour les autres, une pensée amicale et peut-être la possibilité de relancer en 2013 ce tumblr de l’été dernier “Mon été de merde«  !

Et si un data-designer veut se dévouer pour en faire une belle infographie, ce serait encore mieux :)

image

La majorité d’entre vous partira donc 2 semaines. On notera les 3% de chanceux qui s’offrent plus d’un mois de vacances ;).

image

Le mois d’août remporte les suffrages pour la période à laquelle vous préférez partir, un tiers d’entre vous préfère attendre la fin des vacances scolaires pour partir !

image

Difficile d’être complètement déconnecté en vacances quand on est freelance, comme nous montrent les résultats du sondage !

image

Cet été, pour plus de la moitié d’entre vous ce sera maillot de bain, lunettes et crème solaire. Nous noterons quand même les 3% qui vont rendre visite à leur grand-mère !

image

Les freelances, cette année, privilégient pour la plupart la France !

image

Merci à tous d’avoir participé à ce sondage ! Comme vous pouvez le voir ce sondage reflète la diversité des profils de la communauté Malt !

image

Réponses collectées auprès d’un échantillon de 37 freelances.

Retrouvez-nous sur malt.com ! Et pour tous ceux qui ne seront pas, plus ou pas encore en vacances ou tout simplement sur Paris le 30 juillet, rendez-vous pour un Hopapéro avec le Paris Android User Group !