[Comptabilité Freelance] Les Hop-Ateliers avec le Net Expert Comptable .

Quel choix pour ma structure juridique ? Comment anticiper le dépassement des seuils d’auto-entreprise ? Etc. Nous ne sommes pas tous nés comptables.. mais nos partenaires si !
Avec Le Net Expert Comptable, Malt organise en janvier : deux ateliers sur inscription et un atelier en ligne, ouvert à tous . Clémence et Grégoire, consultants du cabinet Novaa expertise, seront présents pour animer et répondre à toutes vos questions.

Que faire en cas de dépassement des seuils de l’auto-entreprise ?

Le 12 Janvier, Petit déjeuner de 9h30 à 11H30

Si vous vous posez les questions suivantes, cet atelier est fait pour vous :

  • Doit-on attendre de dépasser les seuils de l’AE pour réagir ?
  • Comment anticiper le dépassement des seuils de l’AE ?
  • Quelles possibilités après l’AE ?

[btn type= »default or primary or success or info or warning or danger or link » link= »https://www.eventbrite.fr/e/billets-hop-atelier-depassement-des-seuils-de-lauto-entreprise-30665536445″]Inscriptions ici[/btn]

Comment et pourquoi réaliser un prévisionnel d’activité ?

Le 25 Janvier, Petit déjeuner de 9h30 à 11h30

Si vous vous posez les questions suivantes, cet atelier est fait pour vous :

  • Comment réaliser un prévisionnel d’activité ?
  • Quel est l’intérêt du prévisionnel d’activité ?
  • Quels sont les éléments indispensables à prendre en compte ?

[btn type= »default or primary or success or info or warning or danger or link » link= »https://www.eventbrite.fr/e/billets-hop-atelier-realiser-un-previsionnel-dactivite-comptable-30666313770″]Inscriptions ici[/btn]

Quelle structure juridique choisir ?

Le 30 Janvier , Atelier en ligne à 17h30

Si vous vous posez les questions suivantes, cet atelier est fait pour vous :

  • Quelles sont les formes juridiques possibles pour s’installer en Freelance ?
  • Les avantages et inconvénients de la SARL
  • Les avantages et inconvénients de la SAS
  • Débuter en AE : une nécessité ?
  • Quel impact de la forme juridique sur le statut du dirigeant ?

[btn type= »default or primary or success or info or warning or danger or link » link= »https://attendee.gotowebinar.com/register/5241946254288993281″]Inscriptions ici[/btn]

Une permanence pour toutes vos questions de statuts, comptabilité.

[btn type= »default or primary or success or info or warning or danger or link » link= »https://www.tiime.fr/malt/ »]Comment ça marche ? [/btn]

Attention, pour les ateliers physiques, les places sont limitées. Vous devez être freelance et inscrit sur Malt pour pouvoir bénéficier de cette offre. Toute inscription est définitive. Si vous ne pouvez plus assister à l’événement, merci de nous prévenir 48h avant pour libérer votre place.

A très bientôt !

La Team Malt .

Être freelance, une véritable liberté d’organisation et de gestion

Aujourd’hui sur le blog, nous allons à la rencontre d’Aurélien freelance voix-off sur Malt. Vous avez très certainement déjà entendu la voix d’Aurélien sans vous en rendre compte puisqu’il est voix-off alors nous avons eu envie de discuter avec lui.

Bonjour Aurélien ! Alors raconte-nous, comment tu es devenu freelance ?

En fait, je baigne dans la communication depuis déjà 20 ans. J’ai d’abord travaillé en radio associative en tant que technicien son et animateur d’une émission hebdomadaire en direct. J’ai alors commencé à m’intéresser au secteur de l’audiovisuel. J’ai ensuite voulu en découvrir plus en intégrant une chaîne de télévision numérique indépendante où j’étais monteur des sujets infos et documentaires. J’ai toujours saisi les opportunités me permettant à la fois d’élargir mes compétences et d’enrichir mes expériences. J’ai travaillé dans le management. Puis, j’ai pris conscience qu’il était temps pour moi de me lancer à mon compte ; au fond, je pense que j’ai toujours recherché l’autonomie. Aujourd’hui, je ne regrette rien ! Je suis voix-off professionnel en statut auto-entrepreneur.

Et c’est quoi ton métier ?

Mon travail consiste à magnifier n’importe quel type de texte ; d’un point de vue commercial, le texte (appelé script) doit être lu de façon « accrocheur » et « vendeur » : une publicité, un slogan, la description d’un produit, etc.

Sur un plan artistique, il s’agit de mettre le ton et l’intonation qu’il convient pour attirer l’attention sur les mots ou le message afin qu’il soient clairement identifiés, compris et mémorisés par les auditeurs (en radio) et les spectateurs (TV ou cinéma). Sur un plan technique, voix-off ne s’improvise pas, si vous avez fait du théâtre, c’est un bon début ! Il faut ensuite être guidé par un professionnel (directeur artistique / voix-off), puis s’entraîner tous les jours. Quand vous parviendrez à rendre une notice de médicament intéressante, alors vous serez peut-être prêt !

Ce métier requiert beaucoup de patience, de confiance en soi, faire preuve d’une adaptation rapide, de réactivité, de savoir-faire, une très bonne diction, aimer lire et ne pas souffrir de susceptibilité. Dans ce métier, plus que jamais le client est roi : ce que demande le client pour son script, le client doit l’obtenir.

Qu’est-ce que tu préfères dans le fait d’être freelance ?

J’aime beaucoup cette liberté d’organisation et de pouvoir gérer de A à Z l’ensemble de mon affaire.

De part mon métier, je ne traite jamais avec le client en direct, mais avec les sociétés de productions audiovisuelles Françaises et étrangères, parfois d’autres freelances en post-production audio ou encore motion designers. Du coup, nous avons une relation « partenaires » et avant même de commencer le travail ensemble, nous avons déjà un point commun : le client.

J’apprécie de travailler avec les professionnels de l’audiovisuels, nous aimons ce que nous faisons, nous parlons le même langage, nos connaissances techniques permettent de nous comprendre immédiatement dans ce qui est nécessaire actuellement ; j’ai souvent eu l’occasion de me rendre compte que dans ce secteur d’activité, lorsqu’une relation de confiance s’est instaurée, on vous confie rapidement de beaux projets.

A l’inverse qu’est-ce qui t’embête ?

Rien. J’ai choisi mon métier, et j’aime ce que j’accompli chaque jour.

Tu te vois freelance sur le long terme ?

Oui bien sûr, dans tous les cas, je fais tout pour que cela marche et dur le plus longtemps possible. Je travaille régulièrement avec des sociétés de productions étrangères pour des enregistrements (toujours en français) ; évidemment, avec internet, ma voix s’exporte aux USA et depuis plusieurs mois maintenant, il y aurait comme quelque chose de nouveau en train de naître !

Est-ce que tu as des manies quand tu travailles ? 

Je ne rate jamais mon café de 10h ni celui de 11h ! Mes journées ne se ressemblent pas, et j’adore ça.

Ta journée type elle se passe comment ? 

En premier lieu, je relève mes messages reçus par emails et ceux des réseaux sociaux. Ensuite, soit j’enregistre ma voix, soit je mixe un projet qui m’a été confié de A à Z. Mes journées ne se ressemblent pas, je peux enregistrer des spots pubs et des corporates le matin et l’après-midi les dialogues d’un personnage animé et faire la voix narrative pour un documentaire…

Comment as-tu découvert malt ?

Je suis actif sur le site anglophone VoiceBunny qui est spécialisé dans les voix-off professionnels et c’est Google qui m’a amené sur malt en cherchant des alternatives à cette plateforme mais qui soient en français et c’est ainsi que je suis arrivé sur malt.

Qu’est-ce que tu aimes chez malt ? 

Ce que j’apprécie chez malt est la liberté que nous avons d’établir soi-même nos devis, c’est à dire de pratiquer ses propres tarifs auprès des clients. C’est sur ce point qu’malt se différencie des autres plateformes du même type qui existe mais qui ne propose pas cette liberté. Bénéficier d’une assurance dans le cadre des missions réalisées est aussi un avantage qu’offre Malt. Il faut aussi souligner que la commission prise par la plateforme n’est pas sévère.

C’est quoi ta devise ?

Être soi-même. Rester vrai. Ces atouts permettent d’aller droit au but. De cette manière, les échanges sont clairs et efficaces ; ce qui instaure rapidement une communication transparente et une relation de confiance. En audiovisuel on travaille souvent dans l’urgence, et comme pour d’autres secteurs d’activités,  » le temps c’est de l’argent « .

Aussi, la réactivité, le professionnalisme et la passion pour mon métier sont d’autres atouts importants pour convaincre de nouveaux collaborateurs/clients.

Le mot de la fin ?

Si vous réfléchissez à vouloir devenir freelance, arrêtez d’y penser, et foncez ! L’aspect administratif freine beaucoup de gens. Cependant, il n’est pas insurmontable. L’important est de bien s’informer. D’expérience, l’organisation et la rigueur permettent de ne pas être dépassé par la gestion. Être freelance demande d’être dans une action continue, une communication et une prospection régulières. Travailler pour soi est une liberté, un réel épanouissement. Quand on est freelance on ne compte pas ses heures, c’est vrai, mais le temps passe tellement vite… c’est que du bonheur !

Malt, plateforme de mise en relation directe !

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, Vincent Huguet le co-fondateur de Malt s’est prêté au jeu des questions/réponses pour le blog de VisionaryMarketing.

Ce fut l’occasion de (re)présenter Malt, ses avantages, ses ambitions et bien sur d’évoquer l’évolution du marché du travail !
« en 2020, 40 % des gens travailleront en freelance. »
Il est temps de s’y préparer, non ?

Le + de cette interview, vous pouvez en plus de la lire, l’écouter :)

Atelier Malt « Devenir Freelance » à La Cordée, Lyon

Jeudi 23 janvier, nous organisions pour la première fois une rencontre à Lyon, à La Cordée de Perrache, avec des freelances et d’autres qui souhaitent le devenir.

Merci encore aux co-organisateurs de l’événement : devlyon.fr, l-expert-comptable.com et La Cordée.

Cet atelier avait pour but de faire le point sur les différents statuts qui s’offrent aujourd’hui aux freelances et d’aborder les grands sujets tels que les assurances, les frais, PEI/PERCO….
Laurent (expert comptable) a donc lancé ce premier atelier en abordant le choix des statuts possibles pour devenir freelance.
Présentation qui fut suivi avec beaucoup de concentration !!!

Le groupe s’est ensuite divisé en 2:
– les nouveaux freelances ou tous ceux qui souhaitent le devenir ont pu échanger avec Laurent.
– les confirmés ont pu poser toutes leurs questions à Carole, banquière aguerrie sur le sujet.

Bien sur, cet atelier n’aurait pas été aussi sympa, si l’esprit apéro n’avait pas été au rendez-vous :)

Encore merci à tous les participants pour ce moment très convivial !

image

Hugo Lassiège, co-fondateur de Malt.

image

image

image

Laurent, expert comptable.

image

Première présentation sur les différents statuts.

image

L’esprit apéro au rendez-vous :)

image

Le groupe des nouveaux freelances .

image

Le groupe des freelances confirmés.

image

Les différents sujets abordés pendant l’atelier .

Vous avez dit Coach agile ? Il est temps d’en savoir plus !

Malters, Malteuses…
« La méthode Agile » vous en avez entendu parler ?
Malt est allé interroger l’un des freelances experts sur le sujet : 
Alfred Almendra, scrum master et coach agile freelance, qui nous explique tout dans l’interview du jour !

image

– Est-ce que tu peux nous parler de ton métier de Scrum Master et de Coach Agile ?
Mon métier : la plupart du temps, j’accompagne des équipes IT et les aide à améliorer leur agilité. Il m’arrive aussi ponctuellement de former et d’accompagner des petites entreprises (pas que dans l’IT), des laboratoires de recherche, et des enseignants. Cela consiste à aider les individus et les équipes à prendre du recul sur leur manière de travailler, et leur donner les moyens de l’améliorer.

– En quoi cela consiste vraiment ?
Voici quelques exemples concrets de mes actions : augmenter la qualité d’un logiciel en adoptant certaines pratiques techniques; utiliser des techniques de formulation et de découpage du besoin pour réussir à livrer tôt et souvent un logiciel qui satisfait le client; changer le format des réunions pour les rendre efficaces; augmenter la collaboration, la motivation et la créativité des équipes grâce aux jeux sérieux; fluidifier la gestion de projets et la prise de décisions grâce à des outils et pratiques simples.

– Pourquoi es-tu devenu freelance ?
J’ai fait le choix de devenir freelance le jour où j’ai réalisé que j’étais plus motivé par le projet sur lequel j’intervenais que par la vision de l’entreprise elle-même. J’aime bien aller au bout d’une mission. Et quand elle est terminée, j’aime bien passer à une mission toute aussi intéressante, que ce soit avec le même client ou pas.

– Tu nous parles de tes projets les plus marquants en tant que freelance ?
Il y a quelques années, j’ai travaillé 3 ans chez un client où j’ai eu la chance de pouvoir participer à un grand nombre de projets, tous aussi variés et stratégiques. J’ai à la fois énormément contribué et appris, que ce soit techniquement, fonctionnellement, ou sur l’organisationnel et le management. Pour l’anecdote, tout a commencé par une mission d’un mois sur un sujet isolé.

– Une manie de freelance ?
Je ne crois pas avoir de manie de freelance. En revanche, des manies d’agiliste : oui, clairement. Comme le fait de demander (trop ?) souvent un feedback sur ma prestation. Quoique, c’est peut-être aussi un réflexe de freelance…

– Ton ambiance de travail : chez toi, chez le client, espace de co-working ?
Je travaille toujours chez le client, et j’y trouve très souvent une bonne ambiance.

– Qu’attends-tu de Malt ?
– Un petit mot pour la communauté Malt ?
Malt me permet d’être visible et de proposer mes services de façon claire et simple. “L’artisannat est le premier employeur de France.” : il fallait bien un site digne de ce nom pour nous représenter :) Longue vie à Malt !

Merci Alfred !

Pour découvrir son profil Malt, c’est par ici.

Et si vous souhaitez être mis à la une dans l’interview freelance Malt vous pouvez contacter Emmanuelle (emmanuelle (@) malt (point) com). A bientôt !

Votre Uber est avancé !

Bonjour à toute la communauté Malt !

Vous avez sûrement déjà entendu de Uber, le service de réservation de voiture avec chauffeur via votre smartphone ?

Uber est partenaire de la soirée Malt de ce jeudi, alors si vous souhaitez venir en VIP avec chauffeur (ou tout simplement pouvoir repartir tranquillement après avoir siroté une bouteille de champagne en entier), vous pourrez le faire avec le code : HOPCAR.

Avec ce code spécial, vous bénéficierez de 20€ de réduction sur votre première course. Attention : ce code est réservé aux nouveaux utilisateurs Uber.

image

Christmas Party !

Organiser la première soirée de noël pour les freelances, vous en rêviez ?
Malt l’a fait !

Retrouvons-nous pour la dernière soirée Malt de l’année chez Remix Coworking, 12 rue des fontaines du Temple (métros : Temple ou Arts et Métiers).

Au programme :

– Champagne, petits-fours !
– Rencontre avec l’équipe Malt au complet
– DJing collaboratif avec track.tl
– Networking freelances
– Photos shooting avec Emilee, notre photographe (pour avoir une belle photo de profil Malt !)

Inscrivez-vous vite, les places sont limitées ! (Contrôle des billets à l’entrée).

image

Et un grand merci à nos partenaires pour cette soirée, Amazon Web Services, Spreadshirt, Presse-Citron, Uber, Le café des freelances et La fraise.

Vous ne pourrez plus vous passer de… Fresc !

Bonjour à toute la communauté Malt.

Aujourd’hui nous réalisons un zoom sur Fresc, plateforme collaborative créée par Benjamin Tierny et Robin Komiwes. Freelance et Malter, ce dernier nous prouve qu’il n’est pas impossible de concilier sa vie de freelancer et ses projets de start-up.

image

Fresc, quesaco ?

Tout d’abord Fresc, c’est une idée : celle de redonner de l’importance au processus créatif. Elle vous offre la possibilité de gérer tous vos projets visuels.

Cette plateforme s’adresse ainsi à tous les corps de métiers liés à la chaine créative.  Vous pourrez ainsi, par exemple :
– organiser votre équipe
– assigner des tâches à vos collaborateurs
– suivre les modifications apportées au projet

Son “grand +” est qu’elle s’intègre parfaitement à vos outils comme la Suite Adobe. Vous pouvez, en effet, exporter vos réalisations sur la plateforme en quelques clics.

Avantages  :
– réunir toutes vos sources d’informations en une seule
– créer votre solution de pilotage de projets

Simplicité :
– timeline comme sur facebook
– moteurs de recherches pour vos projets
– aide aux devis et à la facturation
– fidélisation de vos clients

Simple, intuitif et utile… Fresc va vite devenir un indispensable pour tous les créatifs !

Pour découvrir Fresc et toutes ses possibilités, c’est par ici.
(Bien descendre jusqu’en bas de la page du site pour ne rien rater !)

Les freelances : des professionnels d’excellence

Bonjour à toute la communauté Malt !

Après plusieurs mois au contact des freelances/indépendants, un constat s’impose naturellement à Vincent Huguet, co-fondateur de Malt : “les freelances ou indépendants sont souvent parmi les meilleurs de leur profession”.
Comment, pourquoi, qu’est-ce qui fait leur différence ?
C’est à toutes ces questions, que Vincent souhaite répondre via cet article sur dynamique-mag.com.

Pour découvrir l’article, c’est par ici…