[Coworking Paris] Cosy Corner : laissez-vous chouchouter par les Angels

Cosy Corner le crie haut et fort : chez nous, faites comme chez vous !

Cosy Corner ? C’est où ?

Situé entre Châtelet et Hôtel de Ville, ce charmant espace récemment ouvert a pignon sur la rue Saint-Martin dans le 4ème arrondissement de Paris.

Pour la petite Histoire …

Ce projet est le fruit d’un besoin de deux amies, Orly et Florence, celui de bâtir un lieu à l’image de celui où elles auraient aimé travailler. Cosy Corner, c’est aussi le plaisir de recevoir, de créer un endroit de toutes pièces, de l’agencer et de le décorer à son goût. Bref, de confectionner un lieu le plus accueillant possible, à la fois fonctionnel et esthétique.


Pari réussi
pour les deux compères puisque nombreux sont les visiteurs de cet espace de coworking à l’avoir découvert par hasard, intrigués par le charme du lieu.

Premières impressions ?

A travers sa grande baie vitrée, on peut d’ailleurs deviner l’ambiance conviviale et studieuse qui y règne et remarquer le style épuré du mobilier en bois.
Timides pour jeter un coup d’oeil ? Les Angels de Cosy Corner viendront spontanément vous proposer une petite visite du lieu.
Ici, les espaces sont distingués en fonction des besoins de ses visiteurs. Au rez-de-chaussée, on passe la porte pour profiter d’un open space lumineux : certains préféreront travailler face à la rue, d’autres en retrait dans la salle.
Si l’on a envie d’opter pour un coin encore plus confort, il suffit de descendre l’escalier et d’arriver dans le salon bibliothèque où sont disposés de jolis canapés en tissu.
Les visiteurs peuvent d’ailleurs emprunter un livre à condition de l’échanger par un autre ! Pour ceux qui souhaitent brainstormer, le coworking dispose également de salles de réunion, pouvant accueillir 2 à 18 personnes.
Attention, silence svp ! Pour s’isoler un peu, travailler avec un collègue ou passer un coup de téléphone, Cosy Corner propose à ses coworkers deux conciliabules, bientôt renforcés d’une cabine téléphonique !

Le Must ?

Une cuisine spacieuse offrant de nombreux services : café, thé, boissons fraîches, fruits frais, et surtout… de délicieux gâteaux maison dont vous nous direz des nouvelles (évidemment, on n’oublie pas ses cinq fruits et légumes par jour, cela va de soi) ! Les coworkers peuvent également amener leur déjeuner, mais attention… Que du froid (car sinon bonjour l’odeur du gratin dauphinois !).
Et ce n’est pas tout… Ce coworking parisien propose un service de conciergerie à ses visiteurs. Les Angels ont pour mission d’être les plus serviables possible et de faire en sorte que les demandes aient un retour positif.
Un dernier petit plus ? Et oui ! Le coworking met à disposition de ses visiteurs des casiers dans lesquels ils peuvent non seulement les déposer, mais aussi les recharger ! Un moyen de recharger les batteries à la pause déjeuner et aussi celles de son ordinateur !
Cosy Corner, c’est donc un espace de travail accueillant, accessible à tous. Faites-y un tour, même juste pour le café, on vous garantit que ça vaut le détour !

Infos Pratiques :

Ouvert de 9h à 21, les tarifs sont ici . Une petite offre pour les Malters :  pour tout abonnement pris avant le 15 février, il y a un mois offert ;)

Rédaction : Célia Barth .

© Photos Cosy Corner .

[Coworking Paris] Weréso : calme et espace en plein Châtelet .

La semaine dernière, nous sommes allés tester le tout nouvel espace de coworking parisien dans le quartier très central de Châtelet ...

Weréso ? C’est où ? 

Pour trouver, il faut connaitre l’adresse ! Niché dans les anciens locaux de Metronews, deux étages en dessous de Drivy – c’est ici que je pose mon laptop pour la journée.

Nous sommes accueillis par Sophia et les Jobbers. Le mot d’ordre chez Weréso ? Une équipe pro et toujours disponible pour accueillir ses coworkers ainsi que leurs clients . On peut donc compter sur leur service de conciergerie : un vrai plus pour l’accueil et la prise en charge de vos rendez-vous.

Pour la petite histoire …

L’idée émane d’ Armand Verger, ancien directeur financier chez Ikea et Kiabi, alerté par la productivité perdue lors de ses nombreux déplacements professionnels . Comme dirait Clint Eastwood: “ Tu vois, le monde se divise en deux catégories: ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent…  » ni une ni deux, Armand dégaine son projet pour un premier espace à Lille !

Deux ans plus tard, fort d’une communauté d’une centaine de « Job Members », la décision est prise d’étendre le concept à d’autres villes. Décembre 2016, sont ouverts simultanément : Paris et Lyon

Le concept  : si les trois espaces ont des identités différentes, le concept est le même, chaque lieux comprend : des postes nomades, des bureaux privatifs et des salles de réunions (bureaux de 5 à 20 personnes selon l’occasion) .

Un point d'honneur est mis sur l'accueil du coworking
Pour faire patienter ses clients …

Premières impressions ?

De l’espace, du calme, ingrédients essentiels pour une concentration maximale !
De larges bureaux sont à disposition , on ne se sent pas du tout à l’étroit, bien au contraire ! L’équipe est là pour veiller à la discrétion des coworkers, sans pour autant oublier des espaces de détentes et d’échanges plutôt bien pensés : hamacs et balançoires à disposition !

A deux pas du « Hub châtelet », le coworking a fait le choix d’une décoration sur la thématique des transports avec plusieurs clins d’oeil plutôt bien pensés ! On vous laissera découvrir…

Du coté « pratique»: de nombreux d’équipements vous faciliteront la vie : de la boîte postale permettant de domicilier son activité, en passant par les douches pour les travailleurs nocturnes, tout y est .

Le Must : aux « Callboxes » en libre accès,  incontournables, pour tous les appels téléphoniques !

Indépendants, chiropracteurs, développeurs web, boîte de conseil, les profils sont très variés, une richesse que veut préserver Weréso. Les « Job Members » peuvent se retrouver lors de différents évènements : la Weréso Academy du jeudi matin ou afterworks mensuels.

Mon expérience en une phrase: pro & pratique !

De mon coté, j’ai pu avancer de manière efficace sur mes différents projets . Les Callboxes m’ont permise d’échanger en toute tranquillité avec de nouveaux free-lances de la plateforme et leur donner un maximum de clés pour décrocher leurs prochains projets . Une petite pause « thé » sur les balançoires de la cuisine avant de repartir à la connaissance des prochains nouveaux Malters Stars !

La cuisine du coworking Weréso
Petite pause thé sous la verrière.

Infos pratiques :

Ouvert de 9h à 18h, sauf si vous êtes là sur le long terme, auquel cas vous aurez un badge et pourrez venir 7 jours sur 7, 24h sur 24. Les tarifs ? 300€ HT/mois pour un poste nomade, jusqu’à 990€ HT/ mois pour un bureau privatif. Vous trouverez les infos par ici.

Retrouvez par ici d’autres coworkings – Vous souhaitez participer au cowork’tour ? Contactez-nous via : community@malt.com .

© Photos Weréso Paris / Fanny Hubert

[Nouveaux Concept] Retour sur le premier Malting !

Mardi dernier, nous nous sommes rendus au premier Malting organisé par Pauline et Henry. Retour sur ce nouveau format d’évènement.

Un Malting ? Qu’est ce que c’est ?

Comme le rappelle Pauline, le coworking fait partie intégrante des métiers freelances. Nous avons donc eu l’idée de proposer chaque mois, la découverte d’un nouvel espace. La journée débute par un petit déjeuner avec l’équipe du coworking, suivi d’une visite des lieux. Afin de pouvoir de pouvoir tester et apprécier le lieu, les participants sont ensuite invités à passer une après-midi test gratuite au coworking !

Cette première session a aussi été l’occasion pour les participants d’échanger sur leurs habitudes de travail : pour Emmanuel et  Aurélie, les espaces partagés permettent de sortir de l’isolement, cadrer ses journée. Lily confirme ce point, Office manager récemment freelance, elle rencontre très peu ses clients et a besoin de créer du lien pour garder la pêche !

collage_portait

(Dans l’ordre : Pauline de Turckheim, Lily Turban, Emmanuel Delaloi)

Visite des lieux : à la découverte de The Office !

The Office a ouvert ses portes il y a trois semaines, en plein coeur du 5eme arrondissements de Paris  !

La petite histoire:  depuis longtemps, Gregory Salzmann, créateur de la marque Blue Lemon Paris, était à la recherche de bureaux dans ce quartier. Lorsque sa famille, propriétaire d’un local de confection de prêt-à-porter décide de délocaliser l’activité en dehors de Paris, Grégory saute sur l’occasion pour effectuer un « re-aménagement 2.0 » et créer son environnement de rêve afin de s’y établir et accueillir d’autres indépendants.

Le concept: accompagné par Annabelle Curiel, responsable des lieux, The Office bat au rythme de deux évènements par semaine. Le but ? Créer une cohésion, une synergie parmi les habitués du lieux. Plusieurs Start’ups partenaires sont associés à l’aventure : La belle vie pour les repas, MoneXpresso pour le café à volonté ou encore Stuart pour le service de coursiers.

La visite : dans une ambiance épurée, nous découvrons un trentaine de postes au rez de chaussée, chaque table étant équipée pour assurer une connexion optimale. Au sous-sol, se trouve deux espaces de détentes (capacité 4 personnes) ainsi que deux espaces privatifs (capacité 8 personnes) permettant d’assurer les réunions. L’ensemble de services proposés se retrouvent ici.

Une image vaut mieux que milles mots :

collage_lieux

La p’tite surprise : pour les plus téméraires, un karaoké est mis à disposition !

Pour rester informés des prochaines sessions Malting : Par ici ! Ces évènements sont organisés par les freelances de la plateforme, si vous souhaitez en organiser: contactez-nous ;)

Merci à Pauline et Henry pour votre organisation de choc !

© Photos Fanny Hubert

[Découverte] Dans les coulisses du dernier Meetup Paris Android User Group

 Le PAUG, Paris User Android Group, entraîné par Stéphane Guerin, regroupe une communauté de développeurs Android passionnés, se retrouvant régulièrement pour échanger, partager, networker. Retour sur notre expérience Paugienne de mercredi dernier où Malt était sponsor !

img_2743

Nous retrouvons une quarantaine de développeurs Android, pour une soirée animée de plusieurs interventions. Au programme:

  • Edouard Marquez, présente les nouvelles fonctionnalités liées à la toute dernière version d’Android 7.1.

Après les talks, place à l’apéro !

Nous avons la chance de discuter avec des développeurs de tous les horizons : Blablacar, Stootie, CTO, freelances, étudiants en fin d’études… Une soirée riche en échanges à laquelle nous avons même pu reconnaître quelques MaltersStéphane , Johan & Tahina !

img_2746

Pour en savoir plus ou participer au prochain PAUG, c’est par ici!

© photos Pierre Mériaux & Rémi Blaza

Pierre & Vacances vous fait voyager avec Malt

Pierre & Vacances, leader dans le secteur des résidences de tourisme et des villages de vacances, a travaillé avec des freelances via Malt pour son magazine #Evasionmer

Evasionmer, c’est le magazine d’inspiration de Pierre & Vacances. Top 5 des plus beaux villages en Normandie, escapade un long week-end à Lisbonne, voyage en Croatie… : les articles, bons plans et adresses utiles constituent le coeur du magazine et positionnent Pierre & Vacances comme un acteur incontournable du tourisme.

pierreetvacances2

Afin d’enrichir l’équipe rédactionnelle, Karine Freitas, responsable Editions chez Pierre & Vacances, a décidé de faire appel à Aurélie Chartier, rédactrice sur Malt, pour atteindre ses objectifs. Contraintes SEO, ton des articles, modalités de la mission, une fois les grandes lignes abordées, Karine et Aurélie ont commencé rapidement leur collaboration.

Ce que Karine apprécie sur Malt :

« L’ergonomie de la plateforme favorise une bonne communication avec les freelances et il est très facile de trouver le profil que l’on recherche. Les avis en fin de mission tirent également les 2 parties vers l’excellence pour instaurer une relation de confiance. »

[btn type= »default or primary or success or info or warning or danger or link » link= »https://www.malt.fr/ »]Rechercher des freelances[/btn]

[btn type= »default or primary or success or info or warning or danger or link » link= »https://www.malt.fr/freelance/redacteurs-community-managers/redacteur-web »]Voir tous les rédacteurs[/btn]

Foodchéri se régale avec Malt

Foodchéri, c’est la proposition de deux plats et deux desserts par jour, constitués de produits frais et livrés en moins de 20 minutes à n’importe quelle adresse parisienne. Startup en pleine croissance, ils ont fait appel à plusieurs freelances d’Malt afin d’atteindre leurs objectifs.

Premier défi : la communication « Nous souhaitons montrer que tous nos plats sont cuisinés maison ».  Ni une, ni deux, Anaïs Lerma, Responsable marketing, organise une session photo avec Adrien Hue, photographe sur Malt. « Nous avons besoin de prestataires pour des missions très ponctuelles, une des valeurs ajoutées d’Malt est de pouvoir compter sur un service client réactif. Et je préfère travailler avec des personnes ayant déjà une bonne réputation sur Malt ».

[btn type= »default or primary or success or info or warning or danger or link » link= »https://www.malt.fr/freelance/graphistes-photographes/photographe?utm_source=malt-newsletters&utm_medium=e-mail&utm_term=Photographe&utm_campaign=Foodch%C3%A9ri »]Voir tous les photographes[/btn]

Newsletter2

Second objectif : ouvrir leur service au déjeuner et à la précommande : « Nous avions besoin rapidement d’un UX designer pour nous aider à intégrer nos nouveaux services sur la homepage et notre application mobile ». Après une semaine de travail dans les locaux de l’entreprise, la collaboration a porté ses fruits : « Le freelance avec lequel nous avons travaillé a su s’intégrer rapidement, faire le lien entre l’équipe marketing et technique pour nous livrer les maquettes rapidement ».

[btn type= »default or primary or success or info or warning or danger or link » link= »https://www.malt.fr/freelance/graphistes-photographes/ux-designer?utm_source=malt-newsletters&utm_medium=e-mail&utm_term=UX%20designers&utm_campaign=Foodch%C3%A9ri »]Voir tous les UX designers[/btn]

Hopdrink à Paris avec Cohome

Dans le cadre du « festival du Cohoming » un hopdrink a été organisé à Paris en partenariat avec Cohome dans le 17ème arrondissement au bar O’Sisters sur l’avenue de Clichy.

CoHome est une plateforme permettant aux freelances de proposer à d’autres de venir travailler chez eux.

« La grande majorité des personnes présentes sont venues grâce à malt et cela nous a permis de faire découvrir Cohome, de discuter avec les freelances de leur manière de travailler. On s’est rendu compte que c’est quelque chose qu’ils faisaient déjà entre eux, beaucoup sont déjà convaincus du projet. »

Au programme de ce hopdrink mis en place par Laura, une belle soirée de networking et une tombola qui aura fait de nombreux heureux !

« Nous étions environ une quarantaine de freelances avec quelques entrepreneurs et porteurs de projets. Il y avait beaucoup de freelances avec des profils tournant autour de l’image (directeurs artistique, webdesigners, vidéastes, concepteurs-rédacteurs) mais aussi des profils plus spécifiques comme architecte d’intérieur ou chef de projet ! »

Encore une bien belle soirée de networking mais aussi de discussions en tout genre entre freelances de la plateforme ! A bientôt pour de nouvelles aventures.

Vous pouvez retrouver les quelques photos de la soirée à cette adresse.

Hopdrink #1 à Nantes

Mardi 19 Janvier se déroulait le tout premier hopdrink à Nantes, organisé par Hadrien, freelance sur malt ! Pour ce premier événement sur les berges de la Loire, Hadrien avait donné rendez-vous aux freelances au bar Le Flesselles.

Retour avec Hadrien sur ce premier hopdrink.

« Nous étions entre 20 et 30 durant l’évènement pour cette première avec tous les inscrits qui sont venus. Ce qui était intéressant, c’était la multitude de profils présents sur l’ensemble de la soirée : environ 35% de développeurs, 25% de gens travaillant dans le milieu de l’image et de la rédaction et pour le reste, des curieux, des entrepreneurs mais aussi des gens se posant la question de devenir freelance ! »

hopdrinks-nantes

L’évènement semble avoir été un succès sur tous les plans puisque qu’Hadrien ainsi que les freelances présents sont tous partants pour renouveler l’opération dès le mois de février ! Promis, la prochaine fois, La Poste livrera le colis en temps et en heure, permettant à tout le monde de s’identifier via les stickers « Hello my name is » et les goodies malt à emporter à la maison !

« Ce premier hopdrink a été une réussite, on a même vu quelques freelances s’échanger des cartes de visites et on m’a très souvent posé la question : « Alors Hadrien, à quand le suivant ? », qui prouve que les gens sont friands de ces événements de networking ! »

Vous pouvez retrouver les photos de l’event à cette adresse !

Malt et les freelances sur ARTE

Dans le cadre de son journal du samedi 23 janvier, la chaîne ARTE a consacré un reportage aux freelances et à malt intitulé : « le travail en freelance, nouveau modèle économique ? ».

Au cours de ce reportage, les journalistes suivent Gaelle, freelance intégratrice – développeuse et webdesigner, sur la plateforme dans son quotidien de freelance. C’est ensuite Vincent, le CEO et co-fondateur de la plateforme qui explique face à la caméra comment aujourd’hui les freelances créent de la valeur, en apportant l’innovation dans les entreprises.

Qu’avez-vous pensé de ce reportage ? N’hésitez-pas à nous envoyer vos avis à team@malt.com.

Hopdrinks de janvier

2016 vient de pointer le bout de son nez et avec lui le retour des hopdrinks pour cette nouvelle année. Et elle commence fort avec 5 hopdrinks prévus pour le mois de janvier dont 2 nouvelles villes : Nantes et Grenoble !

Si vous êtes de Biarritz et de Niort, pas de panique un hopdrink arrive très bientôt, réservez d’ores et déjà votre soirée !

  • A Biarritz le 5 février, Marie organise le Hopdrink #1 dans la ville du surf.
  • A Niort le 17 février, Stéphanie organise le Hopdrink #2 dans les Deux-Sèvres.