L’Interview freelance Malt : 5 min avec Jean-Baptiste, Développeur mobile

Comme chaque semaine, retrouvez un freelance Malt et découvrez son métier, sa façon de travailler, sa passion !

Cette semaine, nous accueillons Jean-Baptiste, développeur mobile.

 3-2-1 let’s go 5 min en compagnie de Jean-Baptiste !

image

Tu nous parles de ton métier ?

Mon métier c’est construire des applications qui ont un but. Comme un artisan, j’adore faire du sur-mesure dans les règles de l’art. Je fais surtout du développement mobile, Android, iOS parce que tout est à réinventer pour le mobile. Il y a tellement de possibilités. J’aide les clients à choisir et éliminer ce qui n’est pas essentiel à l’expérience utilisateur. Je rabote plus que je n’ajoute. J’aime aussi prôner l’agilité aux clients qui  ne connaissent pas encore.

Pourquoi en freelance ? Depuis quand ?

Je suis en fait en CDI dans une grande entreprise française. Je ne faisais pas de développement mobile mais pour dépanner un ami qui avait besoin de d’une application très vite, j’ai pris le statut d’auto-entrepreneur et j’ai construit avec son équipe ma première application. Je travaille donc depuis 2012 le soir (la nuit à vrai dire) et le week-end. Mais pas tous les mois. C’est selon l’intérêt des missions.

Je n’arrive pas à apprendre sans projet concret. Alors passé cette première mission, j’ai continué pour pouvoir continuer à apprendre. Résultat, je développe aussi en iOs dans mon boulot du jour. C’est profitable pour tout le monde ! En ce moment, je fais de l’OpenGL ES à fond. Ce que je n’aurais pas eu la patience d’étudier sans un client aux trousses.

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans le statut de freelance ?

Pour faire original : la liberté. Ayant déjà des revenus, j’ai en plus le luxe de choisir mes missions. On apprend tellement en se confrontant à de vrais projets, avec des délais des contraintes. Par rapport à mon statut de salarié, je suis directement en lien avec la réalité du client. Aucune hiérarchie pour me dire quoi faire mais aussi pour me couvrir…

La journée type d’un développeur freelance ?

Le réveil sonne : “Zut j’ai oublié une variable. On verra à midi”.

A midi, je développe un peu pendant ma pause. Le soir développement quelques heures (après un peu de bon temps en famille).

Objectif : na pas finir après minuit plus de 2 soirs par semaine. Du coup, le mois de mai 2013 a été un régal. Plein de jours “chômés” en plus pour faire le freelance !

Ton lieu de travail préféré ?

Starbucks ! Sauf en période de noël quand la musique passe en boucle. Par contre si le Wifi ne marche pas c’est 2 heures de perdues. Les barristas me connaissent, c’est une super ambiance.

Tes manies de freelance ?

A la maison ou au salon de café : un Chai Tea Latté avant de commencer.

Autre manie: toujours tout prioriser. Pour ça, Tello est mon sauveur ! Sans ça je suis bon pour un infarctus.

Comment as-tu connu Malt ?

Un ami fait partie de l’équipe, j’ai suivi tout de suite. Étant dans le monde des grosses entreprises françaises, dès qu’une connaissance lance un start-up, je fonce.

Qu’est-ce qui t’intéresse le plus dans Malt ?

J’adore le look et la simplicité. J’aime le côté détendu, c’est pas la foire au plus offrant comme ailleurs. Les petits-déjeuners Malt, même si c’est trop tard pour moi :D je suis déjà au boulot.

Merci Jean-Baptiste !

Venez découvrir son profil Malt ! http://www.malt.com/profile/512b3266d393273e34af01b4

et si vous souhaitez être mis à la une dans l’interview freelance Malt vous pouvez contacter Emmanuelle (emmanuelle (@) malt (point) com). A bientôt !