L’interview Malt avec Carl, développeur Linux Debian freelance

On continue notre rubrique avec Carl, développeur Linux Debian freelance Malt qui a une très belle et juste vision de la relation client/prestataire et de l’apport du statut du freelance dans cette dernière !

image

Tu nous parles de ton métier?

Je conçois et réalise l’architecture de systèmes informatiques à base
de logiciels libres et opensource, étant un spécialiste reconnu du
domaine. Concrètement je mets en place des serveurs qui font tourner un système d’exploitation à base de Linux (Debian et Red Hat par exemple) et installe dessus tout le nécessaire en terme de programmes pour faire tourner les services qui sont délivrés aux clients.

Les besoins ne sont pas les mêmes pour le site d’une PME, pour une startup qui grandit rapidement ou pour un énorme groupe international. Je suis là pour aider à définir ces besoins, dimensionner correctement l’infrastructure et réaliser le tout en respectant les délais et le budget.

Pourquoi en freelance ? Depuis quand ?

Être freelance me permet de parler directement avec le client, afin de
comprendre ses besoin business, ses problèmes actuels et là où il veut aller.

Cette relation telle que je la vis aujourd’hui n’était pas possible en tant que salarié de SSII où tel chef de projet échangeait avec tel chef de projet et la réalisation était toujours bancale à la fin. Avec mes clients, nous parlons d’égal à égal, avec des problèmes concrets d’entrepreneurs qui visent à satisfaire les besoins du client
le plus rapidement possible.

Je suis freelance depuis maintenant deux ans, et pourvu que ça dure ! :)

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans le statut de freelance ?

La relation privilégiée entre le client et vous est un facteur qui a
changé ma vision du travail au quotidien. De plus il est possible de
créer sa propre structure et la faire grandir comme on l’entend, ça n’a
pas de prix pour moi.

Ta manie de freelance ?

Reprendre les gens qui me parlent de mon chef en rectifiant par :
“client” :)

L’ambiance dans laquelle tu préfères travailler?

De manière générale au calme sans être interrompu, c’est là où je suis le plus productif. Si en plus je suis chez moi, c’est encore mieux. Il faut développer le télétravail en France, à l’heure d’Internet, c’est
incompréhensible que le télétravail soit encore si peu implanté dans nos entreprises.

Comment as-tu connu Malt ?

J’ai vu passer des messages sur Twitter via mon compte mentionnant Malt. Comme je suis curieux, j’ai jeté un oeil au site web et me voilà :)

Qu’est-ce qui te plaît dans Malt ?

J’ai aimé l’aspect direct de l’inscription et la facilité
d’utilisation. C’est important à une époque où l’internaute ne reste que
quelques secondes sur une page web.

Merci Carl !

Venez découvrir son profil Malt ! http://www.malt.com/profile/51ebcfc83046f2ae368f55aa

Et si vous souhaitez être mis à la une dans l’interview freelance Malt vous pouvez contacter Emmanuelle (emmanuelle (@) malt (point) com). A bientôt !