Interview de Xavier, développeur freelance sur Malt

Salut Xavier, raconte-nous ta eie, tu étais en CDI avant ?

Oui. J’ai été salarié 8 ans en tant que développeur d’applications. J’ai eu deux principaux employeurs, une banque et un éditeur de logiciels surtout avec le langage de programmation Java.

Je suis un développeur full-stack, c’est-à-dire que je travaille aussi bien sur le développement back-end (serveur, base de données) que sur la partie front-end (interfaces utilisateur). Je développe également des applications mobiles.

J’utilise les technologies AngularJS, Play Scala, RubyOnRails ou NodeJS en fonction du contexte et des fonctionnalités du projet.

Je suis spécialisé sur le framework web AngularJS. D’ailleurs, j’utilise Ionic Framework qui se base sur AngularJS pour faire des applications mobiles hybrides.

Comment et pourquoi es-tu devenu freelance ?

Je suis devenu freelance par choix ! D’abord par l’intermédiaire d’une couveuse d’entreprise pour faire un essai de 1 an. C’est un moyen excellent pour m’assurer de ma capacité à faire du business. J’ai écrit un article sur le sujet : se lancer en freelance en sécurité dans une couveuse !

J’ai choisi de devenir freelance, car je suis un passionné du développement, j’aime choisir les technologies qui sont les mieux adaptées aux besoins et aux projets de mes clients.

C’était difficile pour moi, en tant qu’employé, d’être obligé d’utiliser des technologies qui ne correspondaient pas vraiment au besoin des projets. Aujourd’hui, je suis libre pour conseiller mes clients sur les technologies à utiliser pour un besoin spécifique.

J’aime aussi que mes clients profitent de mes conseils basés sur mon expérience de plus de 9 ans dans le développement. Je suis persuadé que la plus-value d’un freelance est son aptitude à donner des conseils à ses clients. Le domaine du développement d’application web et mobile a vraiment besoin d’expertise comme la mienne.

De plus, être freelance me permet d’avoir le plaisir de m’associer à un ami, Jonathan Path, le fondateur de FreelanceBoost, pour l’aider à développer cet extraordinaire concept de conseils auprès d’autres freelances.

Et sinon tu as mangé quoi au petit-dej ce matin ?

Un café et un morceau de brioche préparée par ma fabuleuse femme, un vrai régal !

Je me suis aussi nourri de ma veille technique quotidienne. Je suis attentif aux évolutions des technologies dans le domaine des applications. C’est important pour moi de connaitre les tendances, les modes et de reconnaitre dans ces informations techniques, celles que je pourrai utiliser dans un de mes projets client ou de mes side-projects !

Dans ta vie de freelance, tu aimes quoi particulièrement ?

J’aime la liberté que mon statut me procure. L’endroit d’où je code, qu’il s’agisse d’un bureau, un open-space, chez moi, en voyage, dans la nature, au bord de la mer ou ailleurs, ne dépends que de moi.

J’aime pouvoir choisir la technologie qui répond au mieux au besoin. Je suis un développeur polyglotte. Je code avec beaucoup de langages : Scala, Ruby, Python, JavaScript, CoffeeScript, etc.

T’as des habitudes de travail inavouables ?

Oui ! Il m’arrive de travailler debout en écoutant de la musique. J’ai par moment du mal à freiner mon enthousiasme sur certains morceaux de musique en pleine écriture de code !

Heureusement, je travaille souvent de chez moi, dans mon bureau, donc je ne dérange pas grand monde avec ces pratiques quelque peu bruyantes !

C’est quoi ta citation préférée ?

« Tout ressemble à un clou pour qui ne possède qu’un marteau. »
— Abraham Maslow

Découvrez le profil de Xavier, vous pouvez aussi le suivre sur twitter : @xcapetir ou découvrir son site.

Auteur : Marie Vareille

Community et Content Manager pour Malt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *