Gérer sa trésorerie en tant que freelance

Pour dresser un diagnostic clair de l’état de votre trésorerie, il est capital d’avoir une vision détaillée des rentrées et sorties d’argent prévues de votre entreprise sur plusieurs mois. Outil indispensable, le tableau de trésorerie vous facilitera fortement la vie à ce niveau 💰

Qu’est ce qu’un plan de trésorerie ?

Le plan de trésorerie consiste à recenser tous les décaissements (sorties d’argent) et les encaissements (rentrées d’argent) prévus, généralement sur une période 12 mois.

Les encaissements concernent :

      • Le chiffre d’affaires prévisionnel (TTC)
      • Les apports en capital (qu’il s’agisse du capital de départ ou d’augmentations de capital)
      • Les apports en comptes courants (c’est-à-dire des avances de fonds réalisées par les associés)
      • Les emprunts
      • Le remboursement de la TVA
      • Les subventions

      Attention : l’estimation du CA peut être particulièrement complexe à dresser, notamment au moment du lancement de votre activité. En effet, il faut prendre en compte le délai des paiements par les clients. Sur Malt, quand le client a provisionné la mission à son commencement, le freelance est payé en 48h maximum après validation.

      Les décaissements concernent :

      • Les achats (TTC)
      • Les investissements
      • Les frais généraux (loyer, entretien, communication, énergie…) TTC
      • Les impôts et taxes
      • Les salaires et charges sociales
      • Les réductions de capital
      • Les reprises d’apports en comptes courants
      • Les remboursements d’emprunts
      • Les honoraires (avocats, etc.)

      Mettre à jour votre plan de trésorerie régulièrement

      Il vous permettra de répondre aux questions suivantes :

      • Où en suis-je dans mon CA annuel par rapport à mes objectifs fixés ?
      • Où en suis-je dans le paiement de mes différentes taxes (URSSAF, TVA, …)
      • Où j’en suis dans ma trésorerie (une fois que tout est payé, mon salaire compris, qu’est-ce qu’il reste dans mon entreprise ?)

      Renseignez simplement le solde de départ au premier mois ainsi que vos encaissements et décaissements : les totaux et les soldes de trésorerie de chaque mois sont ensuite calculés automatiquement.

      Prévoir un fond de roulement

      Avec la vision des périodes risquant d’être creuses pour votre activité, le meilleur moyen de les anticiper est de prévoir un fond de roulement. Cette somme permet d’absorber les décalages entre les dépenses pour effectuer la mission et le règlement de cette dernière.

      Bien évidemment, il est toujours mieux de surévaluer votre besoin en fond de roulement que l’inverse ! Si vous constatez que vous avez « trop » mis de côté, il est toujours possible de vous récompenser en vous versant ce surplus en fin d’année.

      Afin de rester concentré.e sur votre activité et pour anticiper vos potentiels problèmes de trésorerie, l’idéal reste de s’offrir les services d’un expert-comptable. Novaa vous propose notamment ce service, spécialement pensé pour les freelances.

      Sésame propose des offres exclusives vous permettant de gérer votre activité en toute tranquillité. Profitez notamment de 2 mois offerts de compta sur Novaa grâce à un code promo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *