Freelance : construire et entretenir une bonne réputation

développer sa réputation de freelance

La carrière d’un freelance se construit en grande partie sur sa réputation. Il est indispensable de penser à sa réputation à long terme à chaque interaction avec un client, à chaque projet qu’on effectue en freelance. Un client potentiel a besoin de preuves de vos compétences, il n’est pas là pour vous croire sur parole et n’a pas envie de perdre son temps en entretiens inutiles s’il peut trouver les informations dont il a besoin en ligne ou auprès de vos anciens clients.

Voici donc quelques conseils pour développer et entretenir une bonne réputation :

Faites toujours de votre mieux : la qualité plutôt que la quantité

Un projet sur lequel vous avez travaillé en freelance reflète vos compétences. Si vous pensez qu’un projet est médiocre dans sa globalité, même si votre travail était irréprochable, ne le mettez pas en avant sur votre site ou votre profil professionnel. Dans l’absolu, gardez toujours en tête l’idée que, quand vous travaillez en freelance sur un projet, même si le client pour lequel vous travaillez à un instant « t » ne vous intéresse pas sur le long terme, d’autres clients potentiels auront accès à votre travail. C’est votre vitrine et votre réputation futures que vous endommagez quand vous bâclez un projet.

Pensez toujours à votre attitude

Quelques mois après une mission freelance, on se souviendra souvent autant voire plus de votre attitude que de votre travail. Une bonne ou une mauvaise impression, reste dans l’esprit de votre client bien plus précisément que le contenu exact du travail que vous avez fourni. Ayez toujours une attitude positive, pro-active et respectueuse vis-à-vis de vos clients. Rappelez vous régulièrement à leur bon souvenir : c’est ce qui permet d’être recommandé.

Même en tant que freelance, vous devez demander des retours de vos clients

Sur Malt, vous avez la possibilité d’afficher les recommandations et les avis de vos clients passés, que les missions concernées aient eu lieu sur notre plateforme, ou pas. On constate tous les jours que les freelances qui ont demandé et obtenu des recommandations clients, sont contactés bien plus souvent que ceux qui n’en ont pas. N’hésitez pas à demander et à mettre en avant ces recommandations et ces appréciations. Elles sont extrêmement rassurantes pour un client.

Acceptez la critique et tenez-en compte par la suite

On a peu de feedback quand on est freelance, tout du moins, beaucoup moins que quand on est employé dans une entreprise où des points trimestriels « officiels » permettent à votre supérieur de mettre en lumière vos forces et vos faiblesses. Demandez des retours clients et tenez compte des critiques qu’on vous faites. Dites-vous qu’en général, on atténue toujours les retours négatifs et que si on vous a fait une critique, elle a vraiment lieu d’être.

Soignez votre profil : la qualité plutôt que la quantité

Les freelances sont toujours débordés, mais négliger de mettre à jour votre profil ou votre site est une grave erreur. Il faut passer du temps à construire un profil impactant et synthétique, qui mettra bien en avant vos compétences. Réfléchissez au texte de votre description : qu’est-ce qui vous différencie de vos concurrents ? Affichez une photo professionnelle de qualité, de préférence prise par un photographe professionnel. Choisissez bien les projets que vous citez dans votre portfolio. Privilégiez la qualité à la quantité et ne parlez que des projets qui mettent vos compétences en avant. N’oubliez pas de mettre à jour régulièrement votre profil et votre portfolio avec vos projets les plus récents.

Soignez la forme autant que le fond

Même si vous n’êtes pas graphistes, organisez votre profil et votre portfolio de manière claire. Non seulement pour que le client comprenne rapidement quelles sont vos principales compétences et accomplissements, mais aussi parce que c’est le reflet de votre façon de travailler : un freelance dont le profil est désorganisé et confus n’inspire pas confiance, on pense forcément qu’il aura du mal à être organisé et synthétique dans son travail.

À lire aussi : 7 règles d’or pour trouver et garder ses clients quand on est freelance

Crédit Photo : Célestine Chua sur Flickr

Auteur : Marie Vareille

Community et Content Manager pour Malt

Une réflexion sur « Freelance : construire et entretenir une bonne réputation »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *