Apéro Malt à Lyon

Bonjour,

Tu es sur Lyon et tu as bien raison.
Bonne nouvelle : Malt organise son premier apéro Lyonnais, jeudi prochain !

Ce 1er événement Malt sur Lyon a plusieurs objectifs :
– Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les questions administratives et comptables liées aux freelances. Nous co-organisons cet événement avec le cabinet d’expertise comptable “L’Expert-comptable, et Laurent, sera là pour répondre à toutes vos questions.
– Mieux connaître Malt avec Hugo, CTO et co-fondateur de Malt, qui sera présent pour échanger avec vous.
– Networker entre freelance, boire une bière, manger des chips, être heureux.

Inscrivez-vous vite. Les places sont limitées !

Cet événement aura lieu le jeudi 23 janvier de 19:00 à 22:30 à l’espace de coworking La Cordée Perrache (13 cours de Verdun Gensoul).

image

Malt DevWeek Barcelona

Cette semaine, toute l’équipe Malt se réunit en “DevWeek” pour faire un bilan de l’année 2013, coder, manger, boire, sortir, et définir nos objectifs 2014.

Notre équipe est aujourd’hui répartie entre Paris, Lyon et Barcelone. Fervents défenseurs du travail à distance et de ses avantages (on reviendra dessus), nous sommes aussi convaincus que les moments de rencontres de l’équipe sont très importants et doivent être intenses et fun à la fois.

Comme il fallait choisir un lieu, on a choisi Barcelone (oh bizarre).

BARCELONA. MOTION TIMELAPSE from Alexandr Kravtsov on Vimeo.

Et comme chez Malt on voit grand on a pris cet appartement sur Airbnb où le couloir entre les 2 extrémités fait 40 mètres ! (pas besoin d’activité sportive pendant la semaine donc). Pour ne pas nous sentir trop seul donc, on a aussi invité quelques freelances à nous rejoindre et venir travailler avec nous pendant la semaine (on vous les présentera plus tard dans la semaine).

Si vous voulez suivre nos avancées pendant la semaine c’est sur #maltbarcelona. Vous y verrez en particulier les photos choisies des meilleurs moments, car c’est bien connu les idées de génie viennent toujours entre une tapa et une sangria.

Vous pouvez aussi nous encourager, nous donner des idées pour Malt en 2014, ou nous refiler vos bon plans barcelonais de night-clubs en écrivant à l’équipe par email ou sur twitter.

Hasta pronto !

La 1ère Christmas Party freelances Malt

Jeudi 19, nous étions une centaine pour la première soirée de Noël pour les Freelances, Le champagne a coulé à flot, les petit-fours de Mademoiselle Proust ont été dévorés, des cadeaux ont été distribués, et tout le monde s’est mis à danser en fin de soirée ! Une belle expérience à renouveler.

Voici quelques photos, l’album complet est sur notre page facebook.

Et au fait, Joyeux Noël !

PS : pour ceux qui n’habitent pas Paris ou qui n’ont pas pu y être, on a gardé 5 t-shirts La fraise à gagner. Les premiers à envoyer un mot gentil par email à Emmanuelle (at) malt.com auront une surprise dans leur boîte aux lettres !

image

image

image

image

image

image

image

image

Et encore un grand merci à nos partenaires de cette soirée : Amazon Web Services, Remix Coworking, Presse-Citron, Spreadshirt, La Fraise, Track.tl.

Christmas Party !

Organiser la première soirée de noël pour les freelances, vous en rêviez ?
Malt l’a fait !

Retrouvons-nous pour la dernière soirée Malt de l’année chez Remix Coworking, 12 rue des fontaines du Temple (métros : Temple ou Arts et Métiers).

Au programme :

– Champagne, petits-fours !
– Rencontre avec l’équipe Malt au complet
– DJing collaboratif avec track.tl
– Networking freelances
– Photos shooting avec Emilee, notre photographe (pour avoir une belle photo de profil Malt !)

Inscrivez-vous vite, les places sont limitées ! (Contrôle des billets à l’entrée).

image

Et un grand merci à nos partenaires pour cette soirée, Amazon Web Services, Spreadshirt, Presse-Citron, Uber, Le café des freelances et La fraise.

Le graph des freelances Malt

Jolie surprise du jour. Un ami et freelance sur Malt, Grégoire, a spontanément crawlé notre site, en particulier les tags des compétences des freelances sur leur page profil. Le résultat : un mapping de la communauté Malt.

Le graph est extraordinaire et permet de visualiser en un coup d’oeil la communauté des freelances Malt… et plus largement, de dessiner le paysage des freelances français. Autour de l’incontournable tag “Web” gravitent 3 grands pôles, que l’on a identifié en Home Page : développement, graphisme et marketing/community management.

image

Lien vers l’open graph freelances en HD pour voir tous les détails.

Grégoire explique sa méthodologie :

« Les noeuds représentent les tags normalisés/dé-dupliqués (par ex. css = Css = CSS). Je n’ai pas traité les pluriels (il faudrait), ni les synonymes.

Les liens représentent les co-occurences des tags sur les profils.

La taille des noeuds est un PageRank (probabilité de tomber sur le tag si on navigue aléatoirement dans le graph).

L’épaisseur des liens est proportionnelle au nombre de fois où 2 tags apparaissent sur un même profile.

La distance entre les noeuds est un algorithme vecteur de force (attraction/répulsion) principalement lié à la proportion de co-occurence.

La couleur des noeuds est une détection de communauté (maximisation de modularité avec la méthode de Louvain, pas idéal mais rapide).”

Belle surprise donc de voir la diversité et la richesse de la communauté Malt. Merci Grégoire pour ce travail vraiment impressionnant ! (et si d’autres freelances veulent nous donner des coups de main comme ça de temps en temps on est preneurs :)).

Le rendez-vous est pris !

Bonjour à toute la communauté Malt.

Malt et Start-Way Rouen (espace de co-working) organisent ce jeudi 28 novembre un petit déjeuner à 9h .
L’occasion pour vous, freelances, de faire connaissance avec l’équipe de Start-Way et Vincent Huguet,co-fondateur de Malt.

Attention branchez bien vos réveils… Café et croissants seront bien entendus de la partie !

Merci de confirmer votre présence à emmanuelle@malt.com .
Vos amis freelances seront bien entendu les bienvenus (n’hésitez pas aussi à confirmer leurs présences :) ).

image

Start-Way Rouen : 6 quai du Havre 76000 Rouen
(à l’intersection de la rue Jeanne d’Arc)

5 minutes avec Tom, développeur/intégrateur freelance

La communauté Malt ne cesse de s’agrandir et nous souhaitons à tout prix vous faire partager la diversité de ses profils.Aujourd’hui, c’est donc Tom, développeur/intégrateur freelance, spécialiste du télétravail, qui accepte de répondre à toutes nos questions !

image

– Comment as-tu connu Malt ?

Très simplement en voyant passer des tweets pas très longtemps après la création d’malt. Comme c’est sans abonnement et sans contrainte, je me suis créé un compte en me disant que je verrai bien si quelque chose en sort ou non. Un peu de visibilité ne fait jamais de mal.

– Tu en es à ta troisième mission via Malt, certaines en télétravail, d’autres où tu te déplaces sur Paris. Comment cela s’est passé ?

En fait, pour l’instant toutes les missions ont été en télétravail. Des déplacement sur Paris sont en discussion pour bientôt mais je peux faire l’aller retour facilement et assez économiquement.
Ces premières missions se sont très bien passées. Missions courtes (2 jours en moyenne) qui démarrent très rapidement, idéal pour remplir le planning et diversifier le travail. D’autres missions plus longues sont en discussion.

– Qu’est-ce que tu apprécies le plus avec Malt ?

Je dirais que c’est de travailler avec des professionnels du web qui sont pointus dans leur domaine et exigeants. J’apprends beaucoup. Sinon, les autres avantages sont surtout le suivi de l’équipe malt, j’avoue que j’ai été surpris par le premier coup de fil de Vincent (fondateur d’Malt) pour discuter des opportunités et de comment améliorer le site. Et de façon plus terre à terre, malt m’a apporté des clients. Des clients assez importants qui ne m’auraient jamais trouvé sans passer par cette plateforme.

– Le télétravail ne semble d’ailleurs pas être une contrainte pour toi, tu nous expliques pourquoi ?

J’apprécie vraiment cette liberté. Le télétravail n’est pas une contrainte pour la plus part des professionnels du numérique. Les outils sont nombreux et fonctionnent bien. En presque 3 ans de freelance, j’ai toujours travaillé de chez moi. Pour la petite histoire, je travaille depuis plus de 2 ans avec une agence près de Lyon et je les rencontrerai pour la première fois début novembre car je donnerai une petite formation WordPress à un client. Je testerai peu être le coworking mais pour l’instant j’aime assez bien voir mon quartier se vider tous les matins et être au calme dans un environnement que l’on a choisi.
L’autre avantage (qui est aussi un inconvénient) est que mon bureau est partout et nul part. L’an dernier je rejoignais très régulièrement mon amie à Rome et travaillais de là-bas. En contre partie, mon bureau est avec moi 24/7 et parfois difficile à déconnecter.

– Tu nous parles de ton métier de développeur/intégrateur ?

C’est un peu être entre le marteau et l’enclume mais moins violent. Plus sérieusement, je conçois ce métier comme une passerelle entre les idées et le concret. Un peu comme un maçon du web. Il faut maîtriser plusieurs langages : celui du graphiste et celui des machines. C’est assez naturellement que cette voie m’a attiré, je m’intéresse autant à l’art qu’à la technique et les vraies réussites sont quand les 2 domaines se retrouvent. Après, c’est aussi les challenges permanents et la vitesse d’évolution incroyable du web qui me permettent de ne pas m’ennuyer. Personne n’arrivera à être réellement un expert car le temps d’ajouter le titre sur les cartes de visites, quelque chose de nouveau sera apparu.

– Pourquoi as-tu décidé de devenir Freelance ?

Je suis presque autodidacte même si j’ai toujours travaillé dans l’informatique. J’arrive de la branche la plus éloignée (et mal aimée ?) de l’informatique : celle qui est industrielle. Après 5 ans à coder en C pour des bancs d’essai j’ai pu prendre un virage très serré vers le monde des ERP et des bases de données Oracle. Là aussi il m’a fallut presque 5 ans pour me rendre compte que je voulais quelque chose d’autre. J’ai eu la chance de connaitre l’avant Internet et de grandir en même temps que lui. Le web me passionnait depuis ses débuts et c’était un loisir. J’avais aussi envie d’entreprendre, d’avoir le choix de travailler 70 heures par semaine ou de faire des week-ends de 5 jours. D’ailleurs les agences web refusaient obstinément de m’embaucher sans doute à cause du manque d’expérience. L’occasion s’est présentée et je savais que c’était maintenant ou jamais.
Au final c’est aussi la liberté qui m’a motivé. Les horaires de bureau sont trop contraignants si la vie n’est pas monotone. Ce n’est pas une horloge qui doit rythmer le travail mais plutôt le travail qui donne la cadence.

– Une manie de freelance ou de développeur peut -être ?

Clique droit puis afficher le code ? Mais sinon je suis à peu près normal. Je prétends détester les graphistes mais au fond, je pense comme eux :)

– Pour terminer, un petit mot pour la communauté Malt ?

J’ai le sentiment que nous sommes en train de créer une communauté de qualité. Les clients comme les prestataires ont l’air d’être des gens sérieux qui aiment ce qu’ils font et le font bien. Continuez comme ça !

Merci beaucoup Tom !

Retrouvez Tom et son profil sur www.malt.com : http://www.malt.com/profile/51b2f0132a07e9483ddede18

Et si vous souhaitez être mis à la une dans l’interview freelance Malt vous pouvez contacter Emmanuelle (emmanuelle (@) malt (point) com). A bientôt !

Take Off Talks de Lille – 1ère édition

Le 17 septembre, le Take Off Talks de Lille nous accueillait pour sa première édition spéciale Web ! C’est Robin, l’un des freelances “star” de Malt et co-fondateur de l’événement qui nous avait invité pour cette première édition.

L’idée du Take Off ? Organiser une conférence tous les mois, avec plusieurs intervenants sur une thématique bien précise.

Pour Malt, ce fut donc l’occasion d’échanger sur ce phénomène de société que représente l’arrivée massive des freelances sur le marché du travail. Nous avons pu aussi retrouver quelques freelances Lillois déjà inscrits sur Malt.

Merci encore à l’équipe Takeoff !

DSC_8206

Robin présente le Take Off Talks de Lille

DSC_8215

Vincent, co-fondateur, présente Malt

DSC_8219

Vincent et la présentation sur le phénomène freelance (il y a des dissipés au premier rang !)

DSC_8222

Jean-Baptiste co-fondateur de Malt

DSC_8184 Après les conférences, c’est l’heure d’échanger autour du bar ou sur les canapés

DSC_8185

L’accueil Lillois, toujours au top !

Les freelances et les vacances : résultats du sondage Malt.

Bonjour à tous !

Rappelez-vous il y a quelques jours, nous vous envoyions un email avec l’objet : “Qu’est-ce que tu fais pour les vacances ?”. Voici enfin les résultats de notre sondage sur les freelances Malt et les vacances.

Plus de la moitié d’entre vous prendront des vacances, pour les autres, une pensée amicale et peut-être la possibilité de relancer en 2013 ce tumblr de l’été dernier “Mon été de merde«  !

Et si un data-designer veut se dévouer pour en faire une belle infographie, ce serait encore mieux :)

image

La majorité d’entre vous partira donc 2 semaines. On notera les 3% de chanceux qui s’offrent plus d’un mois de vacances ;).

image

Le mois d’août remporte les suffrages pour la période à laquelle vous préférez partir, un tiers d’entre vous préfère attendre la fin des vacances scolaires pour partir !

image

Difficile d’être complètement déconnecté en vacances quand on est freelance, comme nous montrent les résultats du sondage !

image

Cet été, pour plus de la moitié d’entre vous ce sera maillot de bain, lunettes et crème solaire. Nous noterons quand même les 3% qui vont rendre visite à leur grand-mère !

image

Les freelances, cette année, privilégient pour la plupart la France !

image

Merci à tous d’avoir participé à ce sondage ! Comme vous pouvez le voir ce sondage reflète la diversité des profils de la communauté Malt !

image

Réponses collectées auprès d’un échantillon de 37 freelances.

Retrouvez-nous sur malt.com ! Et pour tous ceux qui ne seront pas, plus ou pas encore en vacances ou tout simplement sur Paris le 30 juillet, rendez-vous pour un Hopapéro avec le Paris Android User Group !

Simplon, une ONG qui forme à Ruby

Vous connaissez Ruby ? Ce language objet inventé dans les années 90s par un japonais, pour écrire du code de façon plus simple et sexy. C’est aussi le language qui ont permis à des entreprises telles que Twitter ou Airbnb de se lancer.

Aujourd’hui, nous avons rencontré Frédéric Bardeau de Simplon, une ONG formant des jeunes des quartiers à Ruby pour devenir développeur ou même lancer leur propre start-up.

Simplon c’est d’abord un lieu, 225 m2 à Montreuil dans l’est de Paris. C’est aussi des partenaires institutionnels et privés qui aident le projet, en particulier en proposant des formations. Et c’est surtout des promotions de 24 jeunes formés en 6 mois à Ruby.

D’ici quelques jours, nous irons visiter l’espace à Montreuil et rencontrer le reste de l’équipe. On réfléchit aussi aux événements Malt que l’on pourrait faire sur place, en particulier avec les freelances Ruby. Et si vous avez des idées, contactez-nous pour en parler ou contactez directement Simplon si vous souhaitez contribuer à ce beau projet. Vous pouvez aussi les soutenir sur ulule.