Freelances, qu’attendez-vous des entreprises ?

Pour vous, quelles sont les conditions de travail parfaites pour une mission en freelance ? Qu’attendez-vous des entreprises  en termes d’expérience relationnelle ? Donnez votre avis en répondant à notre sondage, en partenariat avec Angie 📊

Continuer la lecture de « Freelances, qu’attendez-vous des entreprises ? »

European Freelancers Survey 2018 : participez à la première étude sur le freelancing en Europe !

Pour dresser le panorama du freelancing en Europe, Malt s’associe avec l’EFIP (European Forum of Independent Professionals) à l’occasion de l’European Freelancers Week. Le but ? Dresser le portrait des freelances européens et faire entendre votre voix !

Continuer la lecture de « European Freelancers Survey 2018 : participez à la première étude sur le freelancing en Europe ! »

Construire un profil Malt performant

Vous voulez avoir le meilleur profil sur Malt ? Beaucoup de freelances et de clients nous interrogent sur notre moteur de recherche : “Comment garantissez-vous que les meilleurs profils sont mis en avant ?”, “Comment puis-je faire pour être en première page ?”. Notre moteur est complexe et évolue en permanence, mais il faut comprendre que dans l’essence il a un objectif : mettre en relation les bons clients (nous effectuons une modération des demandes entrantes, et les clients qui ne répondent pas au freelance ne peuvent plus envoyer de messages) avec les profils des freelances les plus professionnels.

Au delà des préférences des clients (ville, type de profil recherché, filtres), tous les autres paramètres sont contrôlés par les freelances. Il faut aussi retenir que la plateforme va favoriser les profils les plus actifs. Plus vous réalisez de devis, plus vous facturez de missions, plus vous obtenez de recommandations et plus Maltva vous récompenser en vous affichant en bonne position dans le moteur de recherche. Si vous respectez tous les principes ci-dessous, voilà à quoi votre tableau de bord pourrait ressembler dans un an…

Tableau de bord

Il y a 10 règles d’or pour construire le meilleur profil et elles peuvent être regroupées en deux grandes familles :

I] La qualité du profil Malt
  • Une image vaut mille mots, et une belle photo de profil professionnelle c’est 5 fois plus de contacts sur Malt.
  • Là où vous êtes le meilleur, une sélection de mots clés pertinents.
  • Parlez de vous ! Vos clients doivent en savoir suffisamment sur vous et votre expertise.
  • Vous maîtrisez l’image, faites-le savoir ! Construisez un portfolio de qualité si vous travaillez dans la création.
  • Un tarif de professionnel, nous souhaitons valoriser les freelances, et votre tarif doit refléter votre niveau d’expertise.
II] La réputation et le professionnalisme du freelance
  • Vos expériences passées comptent beaucoup, mettez en avant ce que vous avez fait et ce que vous savez faire.
  • Construisez votre réputation en obtenant des recommandations. 60% des clients filtrent les résultats pour ne voir que des profils recommandés, demandez-en par ici ou bien directement depuis votre page profil au niveau de chacune de vos expériences.
  • Soyez réactifs ! La plateforme va privilégier les profils des freelances qui répondent vite et positivement à toutes les sollicitations, donc tenez aussi votre calendrier à jour !
  • Limitez le taux de rebond ! Plus le taux de conversion entre une visite sur votre profil et une proposition de mission est élevée, plus l’algorithme vous récompensera.
  • Faites des missions ! Cela parait évident mais chaque mission réalisée renforce la communauté, et Malt vous récompense en retour.

Vous trouverez ci-dessous plus de détails sur ces “10 règles d’or”. Par ailleurs, vous pouvez consulter votre page de statistiques pour visualiser la performance de profil.  Nous espérons que cette lecture sera instructive et vous permettra de créer un profil exceptionnel qui vous apportera de nombreuses propositions de projet.

I] La qualité du profil Malt

Il y a un certain nombre de règles qu’il faut absolument respecter pour que votre profil soit indexé (c’est à dire qu’il puisse être pris en compte par notre moteur de recherche). Ces règles ont pour but de faire de Malt une plateforme de qualité où vous serez fier d’afficher votre profil parmi d’autres experts, et où les clients seront rassurés d’être face à des professionnels.

Une photo de vous digne des tapis rouges. Nous voulons favoriser un lien direct et humain entre les freelances et les clients, on ne peut donc pas être un freelance anonyme sur Malt! Par ailleurs une bonne photo, c’est en moyenne 5 fois plus de clics sur votre profil, donc 5 fois plus de contacts potentiels ou de missions pour vous. Concrètement, il faut que la photo fasse au minimum 150×150 pixels et que l’on puisse identifier votre visage.

exemples de photos de profil

Une sélection de vos compétences clés. Pour que votre profil reste lisible et que vos futurs clients comprennent immédiatement quels sont vos domaines d’expertise, il est nécessaire de faire une sélection de mots clés à afficher sur votre profil. Vous devez donc entrer entre 4 et 50 tags, et gardez bien en tête que vous devez indiquer des mots-clés que vos clients sont susceptibles d’entrer dans le moteur de recherche. Ensuite un site ne peut pas ressortir dans Google sur tous les tableaux, il faut choisir ses batailles (en l’occurrence ses expertises). Parmi ces tags, vous devez en sélectionner 7 “majeurs”. Ces 7 tags sont ceux qui apparaîtront dans les résultats de recherche et ils auront plus de poids dans l’algorithme.

Résultats de recherche

Astuce : vous pouvez voir dans votre tableau de bord (rubrique “statistique”) la liste des recherches pour lesquelles vous êtes apparu dans les résultats et en quelle position, cela vous permettra d’affiner votre profil.

Vous maîtrisez l’image, faites-le savoir ! Si vous êtes dans une profession liée à l’image, votre profil doit comporter au moins une image dans votre portfolio. Encore une fois l’objectif est de vous aider à trouver des projets, les clients regardent quasiment systématiquement les portfolios dans les métiers de l’image (webdesign, illustration, photographie, voire développement frontend, etc.). Il est désormais possible d’insérer des vidéos dans votre portfolio !

Parlez de vous ! Vos clients doivent en savoir suffisamment sur vous, nous vous demandons donc au moins 200 caractères pour décrire votre profil en détails. Il n’est pas possible d’entrer plus de 2000 caractères, mais les clients ne sont pas là pour lire un roman non plus ;). Dans cette description, nous vous recommandons de ne pas être trop vague. Entrez dans le détail de vos expertises en précisant vos livrables habituels, les secteurs/types de client pour les lesquels vous avez travaillé, etc. Concernant votre “titre”, il doit être la synthèse de votre profil et être compris entre 5 et 50 caractères.

Un tarif de professionnel. Vous devez indiquer un tarif journalier réaliste pour apparaître dans les résultats de recherche. Il ne faut ni surévaluer ni sous-évaluer votre travail. Aidez-vous du baromètre Malt pour cela. La bonne nouvelle, c’est que normalement vous serez affiché à côté de profils similaires aux vôtres – c.a.d. peu de chance d’avoir un profil du bout du monde à 20€ par jour :). Nous n’afficherons pas les profils ayant un tarif trop faible (par ex. moins de 100€ en France). Il faut que tous ensemble nous puissions éduquer les clients sur les tarifs réels du marché.

II] La réputation et le professionnalisme du freelance

Normalement si vous avez rempli toutes les conditions ci-dessus votre profil sera affiché, bravo ! Tout l’enjeu sera donc maintenant d’apparaître en meilleure position et de convertir les visites des clients en propositions de projet.

Construisez votre réputation en obtenant des recommandations client. 2 clients sur 3 filtrent les résultats de recherche pour ne faire apparaître que les profils recommandés, c’est donc très important pour être contacté. Si vous avez le choix sur Airbnb entre un hôte qui a 10 commentaires et un nouvel hôte sans commentaire, vous n’allez pas hésiter longtemps… C’est la même logique que vos clients appliquent sur Malt ! Demandez à vos anciens clients de vous recommander en suivant ce lien. Vous pouvez également demander une recommandation sur n’importe laquelle des expériences affichées sur votre profil, envoyez simplement votre profil à un membre de votre réseau professionnel et demandez leur de valider vos expériences.

Recommandations

Finalisez votre profil avec vos expériences et vos diplômes. Que vous soyez bardé de diplômes ou autoditacte, c’est important pour vos clients de comprendre votre parcours ! Indiquez bien aussi vos formations professionnelles et les certifications que vous possédez. Concernant vos expériences, vous pouvez indiquer la liste de vos anciens clients/employeurs et les missions que vous avez effectuées pour eux, sous réserve que vous ayez leur accord pour le faire. Désormais vous pouvez également demander une recommandation sur chaque expérience pour qu’elle ait encore plus de poids.

Soyez réactifs ! La plateforme va privilégier les profils des freelances qui répondent vite et positivement à toutes les sollicitations. De la même manière que Google privilégie les sites qui se chargent rapidement, nous mettons en avant les profils réactifs qui renvoient une image de sérieux et de professionnalisme aux clients. Par ailleurs, nous souhaitons donner une chance à un maximum de freelances : si vous avez reçu un message de la part d’un nouveau client et que vous n’avez pas répondu à sa demande, votre profil sera caché jusqu’à ce que vous lui répondiez. Cela permet d’éviter qu’une poignée de profils seulement capte la majorité des demandes. Enfin, pour ne pas perdre en réactivité et répondre positivement le plus souvent possible, veillez à bien indiquer si vous êtes disponible ou pas.

changement dispo
Mettez-vous en indisponible pour ne pas être trop sollicité
Boost de profil
Cliquez sur ce bouton dans votre tableau de bord pour nous signalez que vous êtes en recherche active de mission

C’est très frustrant pour un client de passer du temps sur Malt pour trouver votre profil incroyable… et recevoir une réponse négative car vous n’êtes finalement pas disponible ! Pour prendre en compte ce critère, le moteur de recherche va aussi pénaliser les profils qui refusent trop de missions. Attention donc si vous êtes très sollicité, mais que vous ne réalisez pas assez de devis ou de missions, vous risquez de descendre au fond du classement.
Inversement, faites-nous savoir via votre tableau de bord si vous êtes actuellement en recherche de projet, nous mettrons en avant votre profil.

Améliorez votre taux de conversion. Pour reprendre le parallèle avec le référencement naturel, c’est un peu le même principe que le bounce rate. Si un site web reçoit beaucoup de visites mais que les visiteurs partent rapidement du site, cela témoigne de son manque de qualité et Google le “sanctionne”. De même si un profil sur Malt est souvent visité mais qu’il ne reçoit jamais de contact, notre moteur de recherche va l’identifier comme un profil décevant pour les clients et le pénaliser dans le moteur de recherche. A l’inverse, un profil souvent contacté sera mis en avant, évitez-donc de mettre des liens sortants sur votre profil ! Il peut être tentant de mettre des liens vers votre site personnel ou tout simplement d’afficher votre adresse mail sur votre profil, mais cela va avoir un impact sur votre référencement puisque les visiteurs risquent de quitter votre profil.

Astuce : vous pouvez installer un widget Malt sur votre site, cela va attirer du trafic de l’extérieur vers votre profil Malt et cela sera valorisé par notre moteur de recherche !

Widget

Faites des missions. C’est simple, mais faire des missions à travers la plateforme est l’un des meilleurs moyens pour remonter dans les résultats de recherche et ce pour plusieurs raisons. D’abord parce que c’est l’occasion de recevoir des commentaires client de fin de mission. Ces commentaires vont avoir encore plus de poids que les recommandations qui ne sont pas liées à une mission. D’ailleurs plus le montant du devis est élevé, et plus le commentaire à d’importance. Ensuite, c’est parce que nous prenons également en compte votre taux de conversion contacts -> missions. Un freelance qui reçoit beaucoup de sollicitations, mais qui ne fait jamais de missions va être impacté car notre moteur de recherche va considérer qu’il y a un problème avec son profil : il parle avec de nombreux clients, mais aucun ne décide de travailler avec lui.

Astuce : Il est désormais possible d’envoyer un devis Malt à vos propres clients que vous avez rencontré en dehors de Malt. Vous bénéficiez de la sécurité du paiement (en leur demandant de provisionner la mission avant de la démarrer), de l’assurance AXA, et des commentaires de fin de mission. En plus, les frais Malt sont réduits à 5% du montant HT de votre devis.

Nouveau devis sur Malt
Créer un devis sur Malt est très simple

Maintenant il n’y a plus qu’a attendre les propositions de projets. Et n’oubliez pas de consulter votre page de statistiques pour visualiser la performance de profil. Au delà du revenu généré et de vos évaluations, il y a 4 notes qui mesurent respectivement :

  • La qualité de votre « mini profil », c’est-à-dire ce qui est affiché dans les résultats de recherche (photo, tarif, titre, mots clés). Cela mesure tout simplement si les clients cliquent souvent sur votre profil lorsqu’il est affiché dans les résultats.
  • La qualité de votre profil « complet » : si de nombreux clients voient votre profil, mais que personne ne vous contacte cela signifie qu’il y a un problème. A l’inverse, plus les clients vous contactent en allant sur votre profil, plus ce score sera élevé.
  • Votre conversion des propositions en mission : vous recevez des contacts, convertissez les en devis et en missions pour améliorer ce score !
  • La fidélisation : est-ce que vous faites régulièrement des missions avec certains clients ?
Exemple de statistiques d'un freelance Malt
Exemple de statistiques d’un freelance Malt

Rappelez-vous bien que le moteur évolue continuellement et qu’il y a une part d’aléatoire dans les résultats de recherche, vous ne pourrez pas toujours être en première position (les nouveaux profils ont un boost temporaire, le moteur prend en compte les préférences des clients et leur situation géographique, etc…). Votre profil n’apparaîtra donc pas de la même manière dans les résultats de recherche pour chaque client !

Résidant ou de passage… Vous travaillez où à Paris ?

Marre de travailler seul chez vous sur votre chaise de bureau, d’être assis en arrière, en avant, en tailleur, bref de chercher une position confortable ? Marre de travailler dans l’environnement glacial et sombre de la bibliothèque ? OK l’heure est à la découverte d’un endroit bien plus convivial ! Ca tombe bien, on  vous présente trois espaces de coworking à Paris que l’on trouve particulièrement sympathiques !

Le 10h10 avec Valentin Lécart

le 10h10

On vous a déjà parlé du 10h10, mais l’endroit est si chouette que ça vaut le coup d’en remette une couche !
Ouvert début mai 2015, l’espace est situé en plein coeur de Paris, rue de Cléry. L’ambiance y est chaleureuse et conviviale. Cuisine au rez-de-chausée comme à l’étage, canapé et fauteuils confortables, grande table de réunion et playlist très sympa.

Le must du 10h10 : sa déco vintage avec ses tapisseries datant des années 60-70 et ses meubles chinés dans des brocantes ! Bref, un lieu cosy qui vous fera vous y sentir comme à la maison.
Valentindéveloppeur, y a travaillé et il a apprécié !

Le Cool & Workers avec Paul Couthouis

Cool&Workers

Cool & Workers (#theplacetobe), c’est le coworking branché !
Situé dans le 11ème arrondissement, rue du Chemin Vert, vous pourrez venir y travailler une heure, une demie-journée ou bien toute la journée, dans un espace fermé (bureaux privés, salle de réunion) ou open ! Le lieu est très design dans un style néo-industriel. Il s’agit d’un mi-coworking, mi coffee-shop avec The Corner, l’espace de restauration aménagé à l’américaine.
Prises à gogo, café chaud, jus de fruits frais et collations, vous y trouverez tout le confort pour stimuler votre productivité !
Pauldéveloppeur, s’y est rendu et ça lui a plu !

Le Tank avec Aurélie Chartier

Le Tank

Niché entre la rue de la Roquette et la rue des Taillandiers, au coeur du quartier de Bastille, se tiennent au sein du Tank conférences, ateliers, formations, hackathons, expo ou encore rencontres sportives ! L’ambition de cet espace de 1000 mètres carrés, aménagé sur 6 étages, est de permettre à ses visiteurs de libérer leur créativité. Il est animé par Spintank, une agence de communication. Le Tank propose une offre flexible : vous pourrez y travailler une journée ou bien un mois complet dans un environnement de travail convivial à la décoration moderne !
Aurélierédactrice web & print, a aimé !

Si vous aussi, vous avez des idées d’espaces de travail à recommander à d’autres freelances, n’hésitez pas à le faire savoir sur le forum du blog Malt ou bien à faire des suggestions sur Twitter et à nous taguer !

Le freelancing vu par Anthony Moysan, chef de projet Digital & Marketing

Chef de projet Digital et Marketing, Anthony Moysan relate son expérience freelance et répond à plusieurs questions : pourquoi il travaille en freelance, quelles ont été ses motivations à travailler dans le secteur du Digital, quels sont selon lui les axes d’amélioration du statut de freelance, il donne également son point de vue sur l’avenir du freelancing.

Pourquoi travailler en freelance ?

Exercer en indépendant, c’est avant tout pour moi la liberté d’action : liberté de choisir les projets sur lesquels je collabore, liberté de gérer mon temps & mon planning. Les partenaires apprécient d’ailleurs cette flexibilité. Par exemple, il m’est arrivé de démarrer une conf call urgente à… Minuit ! Le partenaire a particulièrement apprécié cette implication & cette disponibilité en dehors des heures de bureau. Et c’est clairement un avantage qui pèse en faveur des freelances (mais attention aux excès).

Exercer en indépendant, c’est également créer de la valeur ajoutée pour mes partenaires et mon entreprise, je fidélise ma clientèle et je pérennise ainsi mon activité. C’est travailler pour moi et non pour le compte de quelqu’un d’autre… C’est une philosophie de vie !

Le Digital : motivations et stimulation

 Je suis Chef de projet Digital & Marketing. C’est un secteur en mutation permanente et rapide, qui ne se repose jamais sur ses lauriers et il faut se tenir à jour pour ne pas être rapidement dépassé par ses évolutions ! Par exemple, si je ne suis pas les changements dans l’algorithme de Google ou ses nouvelles directives, je risque de rencontrer des difficultés ! Heureusement on peut suivre tout cela facilement en s’abonnant à des pages et/ou en se créant des alertes.

C’est très excitant car cela oblige à vivre pleinement ce métier donc soit on est vraiment passionné et on évolue (vite), soit c’est juste « alimentaire » et on sera vite dépassé… Pour ma part, j’ai toujours fait les choses par passion, le métier que j’ai choisi ne déroge pas à la règle.

Exercer dans le Digital en tant que freelance a aussi d’excitant qu’il faut être bon pour continuer de développer sa clientèle et surtout pour la fidéliser. Sinon l’activité ne se développera pas. Le succès de son entreprise ne repose que sur soi-même ! Cela pousse à se perfectionner. Je me force à être toujours meilleur que la veille.

Les axes d’amélioration du statut de freelance 

Sans parler de l’instabilité économique que cela représente (des périodes creuses peuvent faire mal à qui n’est pas préparé !), le principal danger selon moi pour le freelance est… la solitude. On peut parfois rester à travailler enfermé chez soi plusieurs jours d’affilée, il faut donc s’obliger à ne jamais lâcher sa « vie sociale ». Pour ma part, j’aime échanger au maximum avec mes partenaires, s’appeler souvent, se voir quand c’est possible, je cherche toujours à aller au contact et n’hésite pas à travailler aussi en espace de coworking. Par exemple, vendredi dernier j’ai passé la journée avec un partenaire à l’AntiCafé Beaubourg à Paris, cadre sympa pour travailler et profiter de l’open bar.

Autre point à vigiler quand on est freelance : le côté personnel. A travailler 7j/7, je ne vois plus beaucoup mes proches. J’espère mieux m’organiser à l’avenir pour retrouver un peu plus de temps libre.

Quel avenir pour le freelancing ?

Le freelance a de merveilleux jours devant lui. Les chiffres sur l’évolution de ce statut parlent d’eux-mêmes. Tout comme le nombre d’Malters sans cesse grandissant !

Comme le dit très bien Jacques Attali (à peu de choses près), « le salariat va disparaître petit à petit, pour laisser place au travail indépendant qui va croître massivement« . Non pas juste par volonté des travailleurs, mais surtout par la volonté des Entreprises, toujours en quête de plus de flexibilité. Bon, tout cela nous arrange bien, nous les freelances !

Dans mon activité en freelance, la plateforme Malt a une grande valeur ajoutée : elle me donne une visibilité importante (il suffit de regarder ses statistiques de consultation pour le savoir) et m’a permis in fine d’accéder à des opportunités de missions. Elle est aussi gage de sécurité en terme de paiement : c’est appréciable de n’avoir rien à gérer de ce côté-là, tous les indépendants savent à quel point les impayés peuvent faire mal, en plus de prendre du temps pour faire les relances. Je salue également la disponibilité et la réactivité des équipes d’Malt, qui est aussi une valeur ajoutée.

On se quitte sur une citation : « Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. » Confucius.

Voir le profil d’Anthony Moysan 

 

Utilisation d’Malt, vie de freelance, conseils : vous aussi, partagez votre expérience avec la communauté ! Contactez-nous à cm@malt.com

Quand Mickael, développeur wordpress, livre son expertise chez Shar’Eat !

Bien manger sans se ruiner, vous en rêviez ? Shar’Eat l’a fait ! Startup française, le concept qu’elle propose consiste en la livraison chez soi d’un plat fait maison par un cuisiner à prix abordable ! Très vite et pour développer son concept, la jeune entreprise s’est rendue sur Malt et a fait appel aux compétences de Mickael Teingnierdéveloppeur wordpress.

IMG_0214

L’idée a germé dans la tête de deux compères en octobre 2015, Maxime Kerolleur, ingénieur agroalimentaire et Vincent Schmitt, issu d’un cursus commercial. Passionnés d’économie collaborative, ils décident de surfer sur la vague de la Food Tech.
L’activité de Shar’Eat repose sur deux services : côté chef, il s’agit de s’assurer un revenu confortable, de pouvoir travailler chez soi, de disposer d’horaires flexibles et… de vivre de sa passion pour la cuisine ! Côté clients, les plats sont livrés rapidement en quantités généreuses et à des prix attractifs.

Dans l’objectif d’améliorer les fonctionnalités de la plateforme, il était essentiel pour eux de faire appel à l’expertise d’un développeur afin de disposer d’un site moderne et pratique.

IMG_0184

Les membres de Shar’Eat ont construit la base de leur site eux-mêmes, puis lorsqu’il a fallu s’occuper de tâches plus complexes, ils ont décidé de faire appel à Mickael. Son rôle a été et est encore aujourd’hui celui d’accompagner la conception du site et de développer différentes fonctionnalités (notamment le pricing, l’inscription sur la plateforme ou encore l’intégration des commentaires après réception du plat). Il a aussi eu un rôle de conseil auprès de l’équipe.
En faisant appel à Mickael, Shar’Eat a trouvé son développeur.

 » Nous sommes très satisfaits de Mickael, qui est réactif, compétent et sait anticiper le besoin. Nous travaillons souvent ensemble. Si le lancement de Shar’Eat se passe bien, c’est en grande partie grâce au travail qu’il a fourni et qu’il fournit encore « 

Maxime Kerolleur – cofounder & CEO de Shar’Eat

IMG_0239

Ce que Maxime Kerolleur a apprécié sur Malt, c’est le côté intuitif du moteur de recherche, permettant d’accéder rapidement à plus de 25 000 freelances et de cibler sa recherche en fonction des compétences dont on a besoin.

[btn type= »default or primary or success or info or warning or danger or link » link= »https://www.malt.fr/freelance/developpeurs »]Voir tous les développeurs[/btn]

« J’ai fait en 3 mois sur Malt la moitié de mon CA de toute l’année dernière »

Florent Morin, développeur senior iOS & web, a publié sur son blog un bilan de ces 3 premiers mois sur Malt. Comme il est assez sympa pour nous en donner l’autorisation, nous republions ici une partie son témoignage !

Florent Morin

 » Cela fait aujourd’hui un peu plus de 3 mois que je travaille avec Malt. Le moment idéal pour en tirer un premier bilan.

Le profil : une étape essentielle

La première chose à faire est d’avoir un profil bien fourni. Il faut jouer le jeu : les clients ont besoin de références.

Il ne suffit pas de mettre ses coordonnées, ses compétences et son tarif. Il faut donner au futur client toutes les chances d’avoir confiance en nous. Il s’agit donc de remplir :

  • sa présentation
  • ses compétences
  • les recommandations des clients
  • ses expériences (avec les compétences mises à profit et les dates qui vont bien)
  • ses formations / certifications
  • son portfolio si possible (surtout pour les métiers de créatifs)

Les recommandations des clients sont importantes : c’est un gage de confiance pour votre futur client.

Pour ma part, bien remplir mon profil a été déterminant : les effets ont été quasiment immédiats.

Déterminer un tarif juste

Il est essentiel de déterminer un tarif au plus juste. Pour cela, Malt met à disposition un baromètre qui vous permet de vous positionner en fonction des compétences des autres freelances de votre domaine.

Il faut également regarder les tarifs des autres freelances.

Sachant que, sur cette plateforme, les freelances au rabais n’ont pas leur place. Le service est relativement sérieux.

Être disponible

Dès que les premiers clients potentiels commencent à vous solliciter, il faut être réactif. Avoir rempli votre numéro de téléphone dans votre compte Malt vous permet de recevoir des alertes par SMS : relativement utile si on ne lit pas ses mails 800 fois par jour.

Plus vous répondrez vite aux clients potentiels, meilleur sera votre score.

Dans tous les cas, une réponse polie ne prend pas de temps. Il m’est parfois arrivé de répondre aussitôt en précisant juste ma disponibilité pour une réponse plus complète. Il y a toujours 2-3 questions récurrentes auxquelles on peut répondre pour ne pas laisser le client dans le brouillard. En général, c’est assez bien pris. Les clients comprennent que ma priorité est le projet en cours.

Sachant que si jamais vous n’avez vraiment pas de temps ou simplement que vous voulez prendre un break, vous pouvez vous mettre en « non disponible » pour ne plus être sollicité (vous n’apparaîtrez plus dans les résultats de recherche).

Le résultat concret

Sur ces 3 mois, j’ai obtenu 19 propositions de projets. Sur ces 19 propositions, j’en ai accepté 6. Sur des durées variables.

Au final, j’ai pu passer d’une tarification au forfait à une tarification au temps passé. Sans que cela ne pose aucun problème à mes clients.

Je suis passé de 15 jours de travail par mois à 20 jours (100 %).

Mon tarif par jour est passé de 400 € HT à 500 € HT, du fait d’une spécialisation plus forte. Ce qui fait que, malgré les frais de service d’Malt, je m’y retrouve largement.

Les missions sont super intéressantes. Je suis respecté en tant qu’expert. Mes clients sont contents et moi aussi. Ce qui a amélioré mon score.

Je peux gérer beaucoup plus facilement les projets : je n’ai plus à faire le dos rond systématiquement et je n’ai pas à courir après le paiement. Je suis systématiquement payé sous 48h.

Au final, je suis moins stressé et j’ai fait en 3 mois sur Malt un CA équivalent à 50 % de mon CA sur toute l’année dernière, et dans une des périodes les plus creuses de l’année. Uniquement via Malt.

Et ce CA est en progression, car j’ai une meilleure capacité à dégager du temps pour me former et ainsi mieux servir les intérêts de mes clients. C’est un cercle vertueux, aussi bien pour moi que pour mes clients.

Conclusion

En respectant bien les règles du jeu, la plateforme Malt peut être très profitable pour nous. D’autant que Malt ajoute progressivement de plus en plus d’outils simplifiant la vie des freelances.  »

Pour lire son bilan en intégralité, c’est par ici

Utilisation d’Malt, vie de freelance, conseils : vous aussi, partagez votre expérience avec la communauté ! Contactez-nous à cm@malt.com

 

[btn type= »default or primary or success or info or warning or danger or link » link= »https://www.malt.fr/profile/florentmorin »]Voir le profil de Florent Morin[/btn]

Et si vous deveniez Star Malter ?

Malt est une plateforme communautaire basée sur la réputation et l’activité des Malters. La visibilité de votre profil freelance est liée à plusieurs paramètres : votre chiffre d’affaires réalisé sur les 12 derniers mois, vos avis clients et recommandations, votre disponibilité et d’autres facteurs tels que votre taux et temps de réponse.

Maintenant, vous pouvez aussi accéder au statut de « Star Malter » qui vous donne en moyenne 10x plus de visibilité sur votre catégorie. Le badge Star Malter qui sera sur votre profil est aussi un gage de confiance pour les clients qui viennent vous contacter.

résultats de recherche Star Malter

En plus de mettre en avant votre excellente réputation, ce statut vous donne un accès privilégié aux clients grands comptes et vous serez invités à des événements privés Malt. A bientôt donc !

[btn type= »default or primary or success or info or warning or danger or link » link= »https://www.malt.fr/status-freelancer-star »]Découvrir le programme Star Malter[/btn]

Doctolib soigne l’Allemagne avec Malt

LOGO-500PX

Doctolib est une plateforme de mise en relation entre patients & professionnels de santé. Leader en France, Doctolib s’est lancé en Allemagne il y a quelques jours. Un projet d’expansion internationale mené en collaboration avec des freelances sur Malt.

ecran-doctolib2

Sur Doctolib, les patients peuvent prendre rendez-vous avec un médecin directement en ligne près de chez eux, 24h/24 et 7j/7 et en quelques clics. Quant aux praticiens, Doctolib leur propose un agenda médical de pointe consultable sur tous les supports et accessible en temps réel par leurs patients. Ce qui réduit leur temps de gestion de secrétariat, mais diminue aussi leur taux de rendez-vous non honorés grâce à des fonctionnalités de rappel par mails et SMS.

Après avoir convaincu 4 millions de Français et 10 000 médecins, Doctolib poursuit son expansion en Europe en commençant par l’Allemagne. Afin de traduire le contenu de leur site, Timothée Doutriaux & Lauranne Pari, en charge du projet de développement, ont décidé de travailler avec des freelances sur Malt.

Timothée & Lauranne

« Nos objectifs étaient de trouver des traducteurs germanophones expérimentés et capables de nous traduire une partie du contenu de notre site français en très peu de temps. C’est ce que nous avons trouvé avec Christina et Barbara. Aujourd’hui Doctolib.de est 100% opérationnel et accessible en allemand par les 80 millions de patients qui pourront découvrir notre service outre-Rhin. Franchir la barrière de la langue aussi simplement et rapidement a été un vrai plus pour lancer notre aventure européenne. »

barbara - 02Christina - 02

 

 

 

 

 

 

Ce que Timothée & Lauranne apprécient sur Malt, c’est la fiabilité du moteur de recherche qui leur a permis de rapidement trouver et contacter Christina & Barbara. Le paiement en ligne et sécurisé leur permet par ailleurs de ne pas perdre de temps sur les formalités administratives et de se concentrer à 100% sur le lancement de leur projet.

[btn type= »default or primary or success or info or warning or danger or link » link= »https://www.malt.fr/ »]Rechercher des freelances[/btn]

Toosla construit son app mobile via Malt

toosla

Toosla est une startup dont l’objectif est de désintermédier le marché de la location de voiture entre professionnels & particuliers. Pour développer leur application mobile, ils ont fait appel à 2 freelances sur Malt.

Toosla_1

De la réservation de voiture à l’analyse des comportements routiers en passant par l’ouverture des portes du véhicule, tout le parcours client est digitalisé pour une efficacité maximale. Pour supprimer les points d’attente, Toosla passe par une application mobile.

Le projet a débuté en février et sera lancé en octobre cette année. Afin de développer leur app dans ce temps imparti, Laure Nousbaum, CTO, a fait appel à 2 freelances sur Malt : Florian Chauveau, développeur mobile Android & Nenad Vulic, développeur mobile iOS.

Toosla_3

Travailler avec des freelances sur ce projet est rapidement apparu comme la meilleure solution pour Toosla : en plus d’être disponibles rapidement, les freelances sont autonomes, une qualité indispensable pour monter un projet de zéro. Florian & Nenad alternent travail à distance et travail dans les locaux de Toosla et font quotidiennement des points pour mesurer ensemble l’avancée du projet. Toosla travaille par ailleurs avec des freelances UX designers pour développer l’interface de leur site.

« Aujourd’hui, les développeurs experts sont freelances et les meilleurs sont sur Malt. J’ai eu un bon contact avec tous ceux que j’ai contactés, ils sont très réactifs.  »
Laure Nousbaum – CTO de Toosla

[btn type= »default or primary or success or info or warning or danger or link » link= »https://www.malt.fr/?utm_source=Blog&utm_medium=Article&utm_term=CTA&utm_campaign=Newsletter_Toosla_juin2016″]Rechercher des freelances[/btn]