Les 8 questions à se poser pour choisir son assurance prévoyance en tant que freelance

Contrairement aux salariés, les freelances doivent faire eux-même les démarches nécessaires pour souscrire à une assurance prévoyance. Perdu(e) parmi les offres proposées ? On dresse la liste des 8 questions à absolument se poser pour faire le bon choix 📝

Continuer la lecture de « Les 8 questions à se poser pour choisir son assurance prévoyance en tant que freelance »

Comprendre la loi Madelin pour les freelances

Pour pallier aux faiblesses du régime obligatoire, la loi de février 1994 aussi appelée « loi Madelin », fournit aux freelances des protections supplémentaires pour des contrats de prévoyance et santé, de retraite, de dépendance et de chômage. On fait le tour du sujet 🤗

Continuer la lecture de « Comprendre la loi Madelin pour les freelances »

Pourquoi souscrire à une couverture prévoyance en tant que freelance ?

La prévoyance est souvent la grande oubliée des freelances, obligatoire pour les salariés… Elle est pourtant capitale pour assurer le maintien de ses revenus ! On vous explique pourquoi il faut s’en préoccuper 👇

Continuer la lecture de « Pourquoi souscrire à une couverture prévoyance en tant que freelance ? »

Prélèvement à la source : quels changements pour les freelances ?

A moins d’avoir vécu(e) sur une autre planète pendant les 6 derniers mois, impossible d’être passé(e) à côté de la réforme dont tout le monde a parlé en début d’année : le prélèvement à la source.

Vous êtes nombreux à vous poser des questions sur ce sujet en tant que freelance : dois-je payer un montant tous les mois ? Comment suis-je prélevé(e) ? Faut-il encore faire une déclaration annuelle des revenus ?

On fait le tour de la des questions dans cet article, rédigé avec notre partenaire l-expert-comptable.com  🙂

Continuer la lecture de « Prélèvement à la source : quels changements pour les freelances ? »

Protection sociale des freelances : le vocabulaire à connaître

Si les termes SSI (ex RSI), prévoyance, Urssaf et Accre vous parlent de près ou de loin, rares sont les freelances capables de les définir avec précision. La protection sociale est perçue comme un sujet complexe avec son propre jargon. Pourtant, il suffit de quelques explications simples pour y voir plus clair dans ce dédale d’acronymes et d’organismes spécialisés…

Voici alors LE guide spécial freelances dont vous aviez besoin pour enfin comprendre le fonctionnement de votre protection sociale.

Continuer la lecture de « Protection sociale des freelances : le vocabulaire à connaître »

Je change de statut juridique : 5 étapes indispensables pour un freelance

Les missions se multiplient, votre activité se développe et vous êtes sur le point de dépasser le plafond d’auto entrepreneur, fixé à 70 000€ HT ? Bonne nouvelle !

Voici les étapes indispensables pour un passage à un autre statut juridique sans accroc.

Continuer la lecture de «  Je change de statut juridique : 5 étapes indispensables pour un freelance »

Sécuriser son contrat en tant que freelance : comment en définir les termes ?

Preuve irréfutable pour vous couvrir, un contrat écrit est la seule preuve tangible d’un accord entre deux partis. Pour définir son contenu, et même si les normes diffèrent d’un métier à l’autre, nous vous conseillons de passer par une règle simple : qui, quoi, quand, où, comment et combien ? 📝

Continuer la lecture de « Sécuriser son contrat en tant que freelance : comment en définir les termes ? »

Plan de trésorerie : téléchargez le modèle pour freelances gratuit !

Pour dresser un diagnostic clair de l’état de votre situation, il est capital d’avoir une vision détaillée des rentrées et sorties d’argent de votre entreprise  via un plan de trésorerie. Pour vous faciliter la tâche, nous avons créé pour vous un plan de trésorerie entièrement personnalisable 💰

Continuer la lecture de « Plan de trésorerie : téléchargez le modèle pour freelances gratuit ! »

Bien choisir son expert-comptable en tant que freelance

En tant que freelance avec un statut d’auto-entrepreneur, la comptabilité est relativement simple : vous déclarez votre chiffre d’affaires tous les trimestres et l’état en prélève 22%. Quand vous dépassez les seuils, vous quittez la micro-entreprise (et sa comptabilité simplifiée) : vous déclarez votre TVA, vos comptes annuels et payez des impôts. Vous pouvez faire votre propre comptabilité ou l’externaliser. Dans ce cas, seul un expert-comptable peut légalement s’en charger. Il vous accompagnera dans les moments importants : création d’entreprise, conseils de gestion, TVA, impôts.

Continuer la lecture de « Bien choisir son expert-comptable en tant que freelance »